Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : Comment Yakete a escroqué Touadera ? Lu pour vous

SAM_1570

Joseph Yaketé, Ministre de la Défense nationale/@Eric Ngaba

Lu pour vous : Joseph Yaketé qui a fait campagne sous le slogan « l’Union des gauches » s’est présenté à Touadéra dans l’entre-deux-tours comme un cacique du Parti Socialiste français ayant l’oreille de François Hollande et de Jean-Yves Le Drian raison pour laquelle le nouveau présent qui cherchait à tout prix le maintien de Sangaris en RCA en a fait son Ministre de la Défense.

Touadéra s’est rapidement aperçu de la supercherie lors de ses récents déplacements et a pu constater que les décideurs français ne connaissaient pas vraiment ce Monsieur Yaketé. François Hollande a ainsi tranquillement confirmé le retrait des troupes françaises au grand dam de Touadéra. Joseph Yaketé qui s’était présenté au peuple comme « l’adjoint au maire du 13ème arrondissement de Paris » avait en réalité des attributions bien plus modestes au sein de ladite mairie du 13ème arrondissement de Paris.

En effet, après avoir soutenu le maire de cette mairie à qui il s’accrochait après une longue période d’inactivité, notre Ministre de la Défense il était en réalité « conseiller à la vie des quartiers » et supervisait des associations sportives essentiellement. Pire, renseignements pris auprès du maire Jerome Coumet, il semble que l’individu ait fait parler de lui dans cette mairie en draguant et escroquant plusieurs femmes en poste et en piquant dans la caisse destinée à subventionner certaines associations au point que le maire embarrassé ne soit obligé de trouver un placard (dans la gestion de certains parkings de l’arrondissement) pour celui l’avait soutenu pendant sa campagne municipale.

Pendant la campagne présidentielle en RCA, Yakete n’a pas hésité à crier sous tous les toits qu’il était diplômé de Sciences Po’. Pourtant, vérification faite auprès des Instituts politiques en France, nulle trace de lui sur l’annuaire des anciens de Sciences Po’. Nulle trace de lui non plus chez les cadres fédéraux socialistes … preuve qu’il a bien roulé Touadera… Nous commençons en revanche à recueillir le témoignage de plusieurs femmes et hommes qu’il a escroqué pour financer sa campagne. De source sûre, nous savons désormais que l’individu sortait et se faisait entretenir par plusieurs femmes à la fois.

Voilà celui que le nouveau président élu a choisi de positionner au poste clé de Ministre de La Défense pour le remercier de son soutien au second tour (nomination de complaisance). Lorsque l’on connaît la situation du pays, cette décision d’une légèreté criante est une pure folie qui peut avoir des conséquences graves. Vu le peu d’apparitions et de déclarations publiques en ces temps troubles, il est à parier que ce fanfaron bombardé à la hâte « Ministre de La Défense » était deja tombé en disgrâce depuis un moment déjà… En tout état de cause, cela n’est pas de nature à consolider la crédibilité et l’autorité de l’Etat Centrafricain. Nul doute que le professeur Touadera va devoir solutionner une nouvelle équation à multiples inconnues…

Source: Page facebook »Thierry SIMBI » 

Commentaires

commentaires