Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: La population de Bangui contre la levée des check-points dans les quartiers

DSC_0235

Check-Point des Faca sur le pont Sica Castors/@Eric Ngaba

Ndjoni Sango (Bangui 21/05/16) : Le ministre de la Défense Nationale Joseph Yaketé, en justifiant la levée des check-points  depuis quelques semaines, s’est mis au dos les habitants de la ville de Bangui que nous avons interrogés. Les banguissois ne sont pas d’avis même si quelques fois ces soldats font des rackets au près d’eux.  

En parcourant les huit arrondissements de Bangui, les centrafricains rencontrés disent se promener au-delà de 22h grâce à la présence des check-points. « C’est une grosse erreur de la part de ce gouvernement, on n’a pas encore désarmé les quartiers, beaucoup de personnes malintentionnées gardent encore les armes, une fois que ces check-point seront débarrassés, les braquages se multiplieront« , a dit Souvenance, un jeune vendeur de crédit de téléphone au quartier Benz-vi.

Le ministre de la défense national a fait savoir dans une interview  aux médias internationaux que les soldats qui sont sur ces check-points iront rejoindre la chaîne de commandement. Selon les hommes et femmes rencontrés, la déclaration du ministre ne tient pas compte de l’importance des FACA basés dans les quartiers.

Les patrouilles annoncées ne semblent pas réalistes car les Forces Armées Centrafricaine s manquent de moyen roulant pour les faire. Dans un passé prochain, ces patrouilles ne prenaient que les principales artères et ne touchaient pas les profondeurs des quartiers. C’est surtout ce que poussent les habitants de Bangui à ne pas y croire.

En rappel, c’est après les événements de septembre et octobre dernier que la hiérarchie militaire a décidé d’ériger les Check-points dans les arrondissements de Bangui. Ce qui a permis une reprise des activités dans les heures tardives, et un retour progressif de la sécurité. Ce qui n’était qu’utopique il y  a huit mois en arrière.

Juvénal KOHEREPEDE

 

Commentaires

commentaires