Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Appel du président du parti de l’Unité et de la reconstruction (PUR)

Eddy Symphorien KPAREKOUTI

Eddy Symphorien KPAREKOUTI

A travers les résultats des sondages réalisés par les médias en ligne Takaparler et afriquenewsinfo, vous m’avez récemment témoigné votre solidarité. Profondément touché par votre soutien, je tiens à vous exprimer ma profonde gratitude. Une Centrafrique apaisée, prospère et réunie autour d’un projet commun de société, sont les stimuli qui ont toujours guidé mon engagement et ma détermination. Aussi, l’élan de solidarité à mon égard, me réconforte dans mes convictions et m’encourage à défendre avec plus de vigueur encore mes idéaux pour le seul bien du pays que nous avons tous en partage.

Par delà les ambitions et motivations légitimes de chacun, par delà nos divergences et nos différences, l’extrême gravité de la situation de notre pays doit nous interpeller. Cette situation dramatique exige de nous tous, peuple, hommes politiques, hommes de foi, société civile, un sursaut patriotique et un rapide retour au bon sens.

Aujourd’hui, le danger est tel qu’il est de notre devoir de mettre fin à cette funeste descente aux abîmes, qui à terme risque d’être fatale aux fondements de notre Nation. Ne pas réagir, c’est contribuer passivement à la perpétuation de cette dynamique mortifère.
Pourquoi tant de sang versé ? Pourquoi tant de destructions et de traumatismes ? Pourquoi tant de larmes ? Pourquoi le regard de nos enfants est-il devenu si triste ? Pourquoi sommes-nous devenus si miséreux ?

Cela ne suffit-il pas aux ennemis de notre nation ?  Quelle noble cause ou idéal peut justifier une telle désolation ?

Le peuple de Centrafrique doit relever la tête et ne plus marcher l’échine courbé ! Il ne doit pas se résigné ni être fataliste sur son destin. Il doit impérativement reprendre ce destin en main et s’assumer.
Les Centrafricaines et les Centrafricains doivent savoir qu’il n’est jamais trop tard de retrouver l’Unité brisée, la Dignité constamment piétinée, le Travail dont ils sont privés injustement. Unité-Dignité-Travail, n’est-ce pas notre devise nationale ? Faisons ensemble que ces trois mots  ne deviennent pas une utopie, cela vaut tous les sacrifices du monde.

Encore une fois, merci pour l’expression de votre soutien.

Tous pour l’Unité et la Reconstruction de la nation
Que Dieu protège et bénisse la RCA et son peuple Centrafricain.

Fait  à Dar Es Salaam le 15 octobre 2015

Le Président

Eddy Symphorien Kparekouti

Commentaires

commentaires