Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : incitation à la haine, Didacien Kossimatchi interdit de s’exprimer dans les médias publics

Blaise Didacien Kossimatchi, porte-parole du comité de soutien au président Touadera

Par Erick NGABA

Bangui 4 mars 2018 (Ndjoni Sango):- Dans sa décision numéro 07, le Haut Conseil de Communication (HCC) a interdit au Porte-parole du Comité de Soutien au Président Touadera, Blaise Didacien Kossimatchi, l’accès aux médias publics centrafricains. C’est à la suite d’une assemblée plénière des Hauts conseillers tenue le 3 mars 2018, que l’organe de régulation de communication en Centrafrique a pris cette décision pour une durée d’un (1) an.

Par une décision publiée samedi dernier, le Haut Conseil de la Communication a interdit l’accès aux médias de services publics pour une durée de douze (12) mois, Didacien Kossimatchi, Porte-parole du comité de soutien au Chef d’Etat Faustin Archange Touadera. Il s’agit des médias de services publics précisément la Radio Centrafrique, la Télévision Centrafricaine et l’Agence Centrafrique Presse.

Il est sanctionné pour motif de « récidive dans les propos incitants à la haine, à la violence et à la sédition« .

D’après la note de décision, les responsables des médias cités sont tenus de respecter les termes de cette décision, faute de quoi; des sanctions seront tombées conformément aux textes en vigueur.

Pour l’heure, Blaise Didacien Kossimatchi n’a pas encore réagit par rapport à cette décision du HCC.

L’auteur de l’article :

Erick NGABA est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université de Bangui où il a obtenu sa licence professionnelle en Journalisme. Free-lance, il est le Directeur de Publication et Webmaster de ce site d’informations. Courrier : doctarngaba@gmail.com , +236 72614325

Commentaires

commentaires