Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : la situation sécuritaire au centre de discussion entre les leaders politiques et la Minusca

image2

Ndjoni Sango (Bangui 19/09/16):

Par Fiacre SALABE

La question de la sécurité liée au Désarmement, Démobilisation et la Réinsertion (DDR) des groupes armés constitue une préoccupation majeure des Centrafricains l’heure. Au cours d’une rencontre le 13 septembre dernier entre les leaders politiques centrafricains et la mission onusienne Minusca, les événements récents de Sibut, Boguila, Bambari et d’autres régions étaient au centre des échanges.

La base logistique de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en  Centrafrique (MINUSCA) a servi de cadre aux dirigeants cette mission d’échanger avec les leaders de différents partis politiques sur la situation sécuritaire qui prévaut dans le pays. Au menu de cette rencontre, se trouve la question des récents évènements qui sont de nature à compromettre les efforts consentis pour la paix, mais aussi la relance de l’économie centrafricaine.

S’agissant de la sécurité sur l’ensemble du territoire centrafricain, le Chef de la MINUSCA, Parfait Onanga-Anyanga qui a présidé la réunion, a rassuré les leaders des partis politiques sur le travail de son institution. Il leur a promis avec assurance que la MINUSCA ne ménagera aucun effort pour restaurer la paix et garantir la sécurité tant dans la capitale qu’à l’intérieure du pays afin de favoriser la libre circulation des biens et des personnes. Il a aussi montré aux leaders politiques et représentants des formations politiques, la ferme volonté de la MINUSCA de déployer ses éléments au côté des forces de la sécurité intérieure notamment la police et la gendarmerie qui travaillent d’arrache pied pour remettre l’ordre publique.

De l’avis de Sylvain Ngakoutou Patassé, le président de Centrafrique nouvelle élan (CANE), « la MINUSCA devrait impérativement tout faire pour assurer la sécurité des paisibles Centrafricains que ce soit à Bangui ou à l’intérieure du pays. Il faut aussi préciser que la Centrafrique est une et indivisible et il est hors de question de parler de la partition du pays dans un contexte où nous avons besoin de mobiliser nos efforts pour la reconstruction de ce pays et, faire en sorte que l’économie soit relancée afin de permettre la création d’emploi pour notre jeunesse désœuvrée « .

Pour lui, il est urgent de passer au Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR), qui va déclencher plusieurs actions de développement qui à leur tour, vont hisser la République Centrafricaine dans le concert des nations. le président de Centrafrique nouvelle élan a estimé qu’il est nécessaire que la réunion tenue récemment à Bria avec les différents groupes armés à la suite du voyage du président de la République et le chef de la MINUSCA, fasse l’objet de compte rendu non seulement aux leaders mais aussi à la population leur permettant de s’imprégner des avancées significatives sur la situation sécuritaire actuelle.

Le Représentant Spécial du secrétaire général de l’ONU, Parfait Onanga-Anyanga a précisé que le débat de l’heure tourne autour du dialogue pour la paix, la réconciliation, la justice et la reconstruction de la RCA. Il ajoute encore que la Centrafrique est le premier pays auquel l’organisation des nations unies (ONU) a instauré le processus du pré-DDR ce qui a donné lieu à l’enregistrement déjà de 3809 ex-combattants dont 3237 hommes et 572 femmes sans oublier 11134 armes, engins explosifs et munitions de guerre qui sont collectés.

Il a rappelé que le processus du pré-DDR est déjà présent dans plusieurs régions du pays notamment à Bria, Birao, Bambari, Kaga-Bandoro, Bouar, Bossangoa et Ndélé. Ce processus a un coût qui s’élève à six millions de dollars.

Il faut souligner que cette rencontre organisée par la MINUSCA avec les leaders politiques s’inscrit dans le cadre d’échange sur la situation du pays, et  les efforts consentis par la mission pour stabilisation tel que prévu dans son mandat.

Commentaires

commentaires