Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : les patriotes Fatistes condamnent l’attaque dirigée vers la résidence du président Touadera

Boris Mangibé-Balinza, Coordonnateur national des patriotes Fatistes.

Par Erick NGABA

Bangui 11 avril 2018 (Ndjoni Sango) : les réactions commencent à se faire enregistrer après l’attaque ciblée sur l’a base militaire du contingent égyptien de la Minusca, à environ 150 mètres de la Résidence du président de la République centrafricaine, Faustin Archange Touadera, dans la nuit de dimanche à lundi dernier. La dernière en date est celle des Patriotes Fatistes qui ont condamné hier au cours d’un point de presse, cette attaque.

Bangui, capitale centrafricaine, a connu le week-end dernier et le début cette semaine une série d’attaques après la mise en œuvre de l’opération de la Minusca visant à neutraliser les bandits armés du quartier Km5 dans le 3ème arrondissement de Bangui. A l’aube de lundi dernier, des assaillants à bord des engins à deux roues ont dirigé une attaque sur la base militaire des casques bleus égyptiens de la Minusca.

« Nous, patriotes, déclarons et condamnons fermement les actes dirigés contre notre Président que nous avions tous choisi pour présider la destinée de notre cher et beau pays la République Centrafricaine. Nous exhortons la population de la ville de Bangui en particulier et de la République Centrafricaine en général de garder vigilance et de dénoncer tout acte portant à compromettre la démocratie tant chèrement acquise en Centrafrique », a déclaré Boris Mangibé-Balinza, Coordonnateur national des patriotes Fatistes.

Les Patriotes Fatistes, une organisation des jeunes défendant la vision politique du président Faustin Archange Touadera, appellent les Centrafricains de toute entité à s’unir derrière le président de la République.

« Nous devons lui porter notre soutien afin de barrer le chemin aux assoiffés du pouvoir qui veulent accéder à la magistrature de l’Etat par les armes », a ajouté le Coordonnateur national des patriotes Fatistes.

Depuis l’attaque sur la base des casques bleus au périphérique de la résidence du président Touadera dans le 4ème arrondissement de Bangui, les Centrafricains ne sont pas encore fixés sur l’identité et la provenance des assaillants. Toutefois, les bandits armés du Km5 et les ex seleka cantonnés au camp Béal sont pointés du doigt.

L’auteur de l’article :

Erick NGABA est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université de Bangui où il a obtenu sa licence professionnelle en Journalisme. Free-lance, il est le Directeur de Publication et Webmaster de ce site d’informations. Courrier : doctarngaba@gmail.com , +236 72614325

Commentaires

commentaires