Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : les groupes armés doivent se raviser

les leaders des groupes armés aux pourparlers de Khartoum

les leaders des groupes armés aux pourparlers de Khartoum

Par Hermann LINGANGUE

Bangui 8 mars 2019— (Ndjoni Sango) : Après la publication de la liste du nouveau gouvernement par le premier ministre de la République Centrafricaine Firmin Ngébada, certains membres des groupes armés étaient mécontents et ont même protesté. La raison était le fait que leurs représentants n’étaient pas inclus dans la nouvelle direction du pays. Mais qui est derrière ces manifestations ? Cela vaut le coup de réfléchir.

Malgré que Ngrébada a déjà essayé de calmer les esprits, en disant que la formation du nouveau gouvernement n’est pas encore finie, certaines personnes de l’opposition continuent de démontrer leurs perturbations. Que-est qu’ils veulent, si les autorités les ont déjà adressées et leur ont expliqué la situation ?

Certaines sources indiquent que les groupes armés sont pousser à manifester par des forces venant de l’étranger. Si c’est vraiment le cas, il n’y a pas besoin de montrer du doigt qui c’est, car tout le monde sait, malgré toutes les déclarations de vouloir « aider », qui est l’ennemie de la paix en RCA.

Ça fait déjà du temps que l’occident ressent l’inimitié envers le Président Faustin-Archange Touadéra, et maintenant c’est le tour de Ngrébada, même si ça n’a pas était clairement exprimé. Ils veulent les remplacer, car ils ont pu commencer le rétablissement du pays et le mettre sur les rails de la paix. Et l’occident a pu garder les moyens d’influencer les groupes armés d’une telle façon, que les derniers pourront ne même pas remarquer comment ils étayent manipulés.

Ces mécanismes sont déjà bien étudiés dans d’autres pays africains, et aujourd’hui les éminences grises ont une nouvelle chance d’amener au pouvoir en RCA leur protégé qui pourra leur permettre de continuer de piller les richesses du pays.

Si les on-dit sur l’influence des « mains cachées » sur les groupes armés serons confirmés, on voudrait s’adresser aux représentants de l’opposition avec un appelle de se raviser et de ne pas céder à l’influence des ennemies de la République Centrafricaine. Dans le cas contraire le pays va rester dans l’état de chaos, et l’occident va continuer, comme d’habitude, à en profiter.

Commentaires

commentaires