Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : Symphorien Mapenzi, un député qui travaille résolument dans le silence

Jean Symphorien Mapenzi, député centrafricain@photo Erick Ngaba

Jean Symphorien Mapenzi, député centrafricain@photo Erick Ngaba

Par Mamadou NGAÏNAM

Bangui 27 février 2019— (Ndjoni Sango) : le relèvement de la République centrafricaine de sa fragilisation suite à la crise militaro-politique exige des élites beaucoup d’efforts. Si aujourd’hui à l’assemblée nationale du pays les choses commencent à bouger, des députés comme Jean Symphorien Mapenzi et bien d’autres  se sont plié les manches pour aboutir au bon résultat.

Le parlement centrafricain est devenu aujourd’hui dynamique dans son fonctionnement. Les maux qui gangrènent l’administration de la deuxième institution de la République sont peu à peu disparus. L’image de l’institution attire le monde.

Le député de la première circonscription de Bimbo, par ailleurs 1er vice-président de l’Assemblée nationale développe des stratégies de rapprochement avec les parlements des autres pays partenaires.

En marge des pourparlers de Khartoum, Symphorien Mapenzi, a initié une rencontre avec les parlementaires soudanais. A la tête d’au moins six parlementaires centrafricains, Mapenzi a alors conduit sa délégation au parlement soudanais où un projet d’accord de coopération et de développement entre les deux institutions a été envisagé en faveur des peuples centrafricains et soudanais.

Les deux institutions se sont engagées à se tenir les mains dans le cadre d’une coopération bilatérale. Ce qui va permettre aux parlementaires centrafricains d’initier des projets de développement dans leurs circonscriptions.

Par ailleurs, le député Mapenzi est de plus en plus proche du Moscou, d’après ses proches collaborateurs. A travers ce rapprochement, il envisage d’emmener les investisseurs russes en Centrafrique.

Commentaires

commentaires