Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: AVED réfute les mensonges des partisans du Chemin de l’Espérance de Meckassoua

Par Anthony SIBANDA

Les responsables de l'association des victimes de conflits AVED@photo Kizer Maïdou
Les responsables de l’association des victimes de conflits AVED@photo Kizer Maïdou

Bangui  7 novembre 2019—(NDJONI SANGO) : l’Association des Victimes des Evènements de 2012-2014 (AVED) a dénoncé, lors d’une conférence de presse à Bangui, les propos de certains proches du parti politique chemin de l’espérance de l’ex président de l’Assemblée nationale Abdou Karim Meckassoua. Selon les messages rangés sur les réseaux sociaux, les proches collaborateurs du député Abdou-Karim Meckassoua font croire que cette organisation des victimes est à l’origine de la marche organisée le 29 octobre dernier, demandant la levée de l’immunité et la traduction en justice de Meckassoua.

Les faits remontent à la date du 29 octobre dernier quand une marche avait été organisée au cours de laquelle, les manifestants se réclamant comme victimes des évènements, ont demandé la levée de l’immunité parlementaire et la traduction du député de 3ème II devant la justice.

Une manifestation qui a fait réagir le camp du patron de chemin de l’espérance sur les réseaux sociaux. Faisant croire que l’Association  AVED aurait reçue une enveloppe par le biais de son responsable pour organisée cette marche.

Ces messages seraient publier par un certain Fari Taheruka Shabazz, relayé par Mr Henry Grotte et BENAM Gildas de Carême, tous membres du parti politique chemin de l’Espérance et du KNK.  

Des propos rejetés en bloc par les responsables de  l’organisation AVED. Dans son laïus pendant les échanges avec les journalistes, le président exécutif national de AVED dénonce et condamne cette accusation de dernière rigueur avant de préciser que l’association est bien organisée et travaille ardemment pour la paix et la cohésion sociale tout en recherchant la justice pour ses membres.

 ‘‘ Nous tenons à dire publiquement et fermement devant la communauté nationale et internationale que ces victimes qui ont marchés ne sont pas des victimes de notre organisation. De plus, si nous voulons organiser une marche, nous la faisons à visage découvert avec nos banderoles. Que les sieurs FARI TAHERUKA SHABAZZ, BENAM Gildas Carême membre du parti politique chemin de l’espérance aussi membre du groupe EZINGO BIANI, Henry GROTTE, et leurs acolytes ne confondent pas notre organisation a celles des politiciens. Notre organisation ne travaille pas pour défendre l’intérêt d’un individu, mais plutôt celui du peuple Centrafricain. Qu’ils cessent de décrédibilisés le nom des vaillants fils du pays qui travaillent ardemment pour la paix et la cohésion sociale’’, a déclaré  Hervé Séverin LIDAMON,Président Exécutif National de l’association AVED.

Avant de poursuivre ces échanges avec les hommes de medias, ce derniers à ajouter comme quoi  AVED a l’instar d’autres organisations des victimes ont une représentation nationale, mais n’ont pas le monopole de toutes les victimes en République Centrafricaine.

Il convient de préciser que les membres des associations des victimes étaient en ce jours du 29 octobre dans un atelier de plaidoyer comme le justifie son responsable.

‘‘Nous ne nous reconnaissons pas dans cette série de mensonges, du moins encore ce jour nous étions dans une autre activité à JM-Résidence. Nous étions entrains de travailler avec le comité de pilotage de la commission Justice Vérité et Réparation sur la question de l’implication des Associations des victimes. Et vous voyez, les Association sœurs ASVI, AEVI, AVUC, ANAF, AVCM-PCA présent ce jour dans cette atelier sont aujourd’hui présent pour témoigner leur reconnaissance que ce jour là nous étions dans une autre activité’’, a martelé le responsable de l’Association.

Par ailleurs, il faut noter que l’Association des victimes AVED enttend saisir d’abord leurs conseils pour ester une action en justice afin de traduire les auteurs des accusations devant la barre.

Commentaires

commentaires