Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: « E Zingo Biani ne représente pas le peuple» déclare J.S Mapenzi, Conseiller politique du MCU

Par Erick NGABA

Jean Syphorien Mapénzi, Conseiller politique du Mouvement Coeurs Unis du président Faustin Archange Touadera@photo Erick Ngaba
Jean Syphorien Mapénzi, Conseiller politique du Mouvement Coeurs Unis du président Faustin Archange Touadera@photo Erick Ngaba

Bangui 10 octobre 2019— (Ndjoni Sango): La plateforme de l’opposition politique centrafricaine dénommée « E Zingo Biani », n’est pas en règle avec la loi de la République, d’après Jean Symphorien Mapenzi, Conseiller politique du Mouvement Cœurs Unis  (MCU) et chargé de relation avec les députés. Une déclaration faite le mardi dernier au cours de la conférence hebdomadaire du mouvement à Bangui.

Les partis de l’opposition politique et le groupe de travail de la société civile se sont réunis au sein d’une plateforme dénommée « E Zingo Biani », autrement dit Front Uni pour la Défense de la nation, pour contrecarrer les actions du régime du chef de l’Etat Faustin Archange Touadera. Pour le Conseiller politique du mouvement soutenant les actions du président Touadera, MCU, la plateforme E Zingo Biani ne représente pas le peuple centrafricain.

« La marche de E Zingo Biani, vous avez vu ce que cela a donné. Ça a mobilisé moins d’une centaine de personne, sinon quelque poignée de personnes. La marche a montré quelle était leur limite. Et la marche a démontré que le peuple n’était pas avec eux. Et donc, ça démontre que E Zingo Biani, par l’adhésion populaire, ne représente pas le peuple. Les seuls représentants légitimes du peuple, ce sont les députés. Et la seule personne a qui, le peuple a confié son destin, c’est le président démocratiquement élu le professeur Faustin Archange Touadera », a déclaré Jean Symphorien Mapenzi, Conseiller politique du Mouvement Cœurs Unis  (MCU) et chargé de relation avec les députés, par ailleurs premier vice-président du parlement centrafricain.

Regroupant à son sein plusieurs partis politiques de l’opposition et certaines associations de la société civile, E Zingo Biani n’est pas règle avec les lois de la République centrafricaine. C’est ce qu’a fait savoir le Conseiller politique du Mouvement Cœurs Unis qui a estimé que les partis politiques formant cette plateforme devraient mener individuellement les actions selon leurs idéologies.

« Pour moi E Zingo Biani n’est pas en règle et n’est pas en phase avec les lois de la République. C’est une association qui s’est créée avec des partis politiques. Mais ces partis politiques n’ont qu’à exister ou mener leurs actions comme les lois leur permettre. C’est-à-dire, un parti politique a vocation à animer la vie politique et économique du pays. Ces partis pouvaient le faire individuellement. Mais ils se sont regroupés et le peuple n’est pas dupe », a renchérit Mapénzi.

De son avis,  il ne faut pas tenir compte de « E Zingo Biani ». Car, a-t-il martelé, « ce sont des usurpateurs. Donc, il faudrait mettre fin à cette parodie, à cette simulacre».

La plateforme politique E Zingi Biani, pour le dire, sera-t-elle le mouvement à travers lequel les partis de l’opposition s’aligneront pour se présenter aux élections du décembre 2020 ? 

Mais en attendant, le MCU  à travers son Conseiller politique considère la considère comme étant illégale devant les lois du pays.

Commentaires

commentaires