Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: la 2ème session ordinaire de l’assemblée nationale s’ouvre avec d’importants dossiers

Par Ulrich MAMELENYA

Assemblée nationale centrafricaine

Bangui 2 Octobre 2019— (NDJONI-SANGO) : Après trois mois de vacances parlementaires, les députés centrafricains ont repris mardi 1er octobre leur deuxième session ordinaire de l’année en cours avec beaucoup de dossiers à étudier. La cérémonie de cette rentrée parlementaire s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités nationales et internationales entre autres le premier ministre accompagné de tous les membres de son gouvernement, les Présidents des Institutions Républicaines, les membres des cabinets de la Présidence, de la Primature et de l’Assemblée Nationale, les présidents des partis politiques et le corps diplomatique accrédité en RCA.

Comme à l’accoutumée, le Président de l’Assemblée Nationale, Moussa Laurent Gon Baba a prononcé le discours d’ouverturede cette 2ème session ordinaire mais avec en toile de fond les sujets inscrits à l’ordre du jour de cette session dont le projet de loi des finances 2020, certes, en phase avec  les grandes lignes qui touchent plusieurs aspects, la sécurité, le relèvement de l’économie, l’agriculture, l’éducation…sans oublier les échéances électorales qui se pointent à l’horizon.

Le Président de l’Assemblée nationale, dans son discours de la circonstance a exhorté ses collègues députés à la rigueur et à l’assiduité dans l’examen et l’adoption des textes vu les volumes de leur travail lors de cette session.

 « Au cours de cette session qui s’annonce, les députés auront à renouer avec les séances de questions orales ou écrites avec le gouvernement ainsi que son interprétation sur des sujets qui préoccupent la population. Au regard de ces volumes de travail, j’exhorte tous les députés de la nation à mettre les bouchées doubles, je leur recommande l’assiduité et de la rigueur dans l’examen et l’adoption des textes et ceux aussi bien dans les différentes commissions permanentes que pendant les plénières de façon à doter notre pays d’un instrument juridique performant », a indiqué Moussa Laurent Gon Baba, Président de l’Assemblée Nationale.

En dehors des grands dossiers inscrits, les élus de la nation aborderont au cour de cette session ordinaire le dossier de leur collègue, Jean Michel Mandaba qui a avoué avoir touché de l’argent dans une affaire de pot de vin liée à une entreprise chinoise en quête de permis d’exploitation minière.

Il convient de rappeler que cette 2ème session ordinaire 2019 a été convoquée par un Arrêté signé en date du 25 septembre 2019 par le Président de l’Assemblée Nationale. Cette session qui s’ouvre  mardi 1er octobre 2019, clôturera le 29 décembre prochain. cked0