Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: la stratégie nationale pour lutter contre la corruption

Par Dieudonné ZEKE

Le président Faustin Archange Touadera salue les responsables des institutions de la République lors du lancement du document de lutte contre la corruption
Le président Faustin Archange Touadera salue les responsables des institutions de la République lors du lancement du document de lutte contre la corruption

Bangui  30 décembre 2019— (Ndjoni Sango): La prise de conscience nationale, un extrait de la définition de la bonne gouvernance dont le président centrafricain, Faustin Archange Touadera, a procédé au lancement officiel du document de Stratégie nationale de bonne gouvernance en République Centrafricaine. Lancé  le vendredi  27 décembre 2019, le document a été élaboré par la Haute Autorité de la Bonne Gouvernance, suit à une démarche inclusive et participative des acteurs du secteur public et privé, et de la société civile.

La Stratégie nationale de bonne gouvernance est un document de politique d’envergure nationale appelé à fédérer toutes les interventions en matière de bonne gouvernance en tenant compte du mandat, des attributions constitutionnelles et des avantages comparatifs de chaque institution ou acteur selon le principe de subsidiarité.

Elle a bénéficié des supports techniques et financiers du Centre de Développement Humain (CDH) et du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

La Stratégie Nationale de Bonne Gouvernance a pour but de renforcer le dispositif national de promotion de la bonne gouvernance. Elle est l’expression d’une volonté politique qui voudrait faire de la bonne gouvernance ‘’ le socle de la consolidation de la paix, du développement économique et de la prospérité partagée, grâce à une prise de conscience nationale’’.

Cette Stratégie prend en compte les enjeux et défis inhérents à la lutte contre la corruption et les infractions assimilées ainsi que les initiatives et réformes pertinentes en matière de gouvernance promues par le gouvernement qui traduisent de manière progressive et irréversible notre vision à tous les échelons de notre Administration, dans le secteur privé et au sein des organisations de la société civile.

Le Président Faustin Archange Touadera a exhorté à cet effet toutes les parties prenantes nationales et internationales à s’impliquer dans le processus de la mise en œuvre de ce Document de Stratégie Nationale de Bonne Gouvernance.

Il a demandé au gouvernement de ne ménager aucun effort pour sa réalisation et sa vulgarisation en vue de son appropriation par la population.

La Haute Autorité de Bonne Gouvernance est une institution qui a été mise en place conformément à l’article 150 derniers alinéas de la Constitution du 30 mars 2016, la Loi 17.005 du 15 février 2017, portant composition, organisation et fonctionnement de la Haute Autorité chargée de la Bonne Gouvernance.

Sa mission est de promouvoir la transparence dans la gestion des affaires politiques, administratives, économiques, financières, de prévenir et de lutter contre la mal gouvernance.

La mise en œuvre de cette stratégie constitue l’amorce d’une nouvelle culture de gouvernance, portée par l’ensemble de la population engagée dans la lutte contre l’impunité, la corruption et les infractions assimilées, dans la gestion transparente de la chose publique, la reddition des comptes et l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD).

La Stratégie Nationale de bonne gouvernance est une réalisation de la volonté  politique  découlant de la vision que le Président Touadera avait clairement exprimée lors de sa prestation de serment marquant son entrée en fonction, le 30 mars 2016.