Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA : Le KNK se mobilise pour les élections de 2020

Mobilisation des partisans du parti KNK lors des assises du conseil national du parti au siège de la commission de la CEMAC à Bangui

Mobilisation des partisans du parti KNK lors des assises du conseil national du parti au siège de la commission de la CEMAC à Bangui@photo Fiacre Salabé

Par Fiacre SALABE

Bangui 13 Août 2019— (Ndjoni Sango): A un an et demi des élections présidentielle et législative, décembre 2020, le parti de l’ancien chef d’Etat centrafricain, François Bozizé, s’active. Le parti Kwa Na Kwa (KNK) a organisé son conseil national  du sont organisées à Bangui et à Bossangoa pour la restructuration des organes de base dudit parti durant quasiment une semaine de mobilisation de ses partisans.

C’est en présence de nombreuses personnalités et leaders des partis politiques que ce rendez-vous du lancement officiel des activités des assises du conseil national du  parti Kwa KNK a eu lieu. Durant une semaine, le KNK a pu mobiliser ses partisans de Bangui et ceux de l’arrière pays dont la ville de Bossangoa fief dudit parti, dans l’optique de ressusciter les organes de base du parti.

« Pendant ce congrès que le parti KNK a lancé à Bangui pour achever les activités dans la ville de Bossangoa la semaine prochaine, nous allons devoir discuter des questions sensibles liées à la vie de notre parti afin de mieux envisager les prochaines élections » a déclaré Bertin Béa, Secrétaire général du parti KNK

Dans son discours de circonstances, il a clarifié le positionnement du KNK dans la majorité présidentielle.

« A partir du lancement des activités de ce congrès, je puis vous signaler que le KNK se range maintenant dans l’opposition démocratique afin de mieux nous activer sur la scène politique centrafricaine donc plus question pour nous d’être dans la majorité présidentielle», a-t-il informé.

Par la même occasion, il a annoncé la candidature de François Bozizé, président fondateur du KNK, à la prochaine élection présidentielle.

« Le parti KNK va présenter son candidat pour les prochaines échéances électorales de 2020 qui n’est rien d’autre que le président François Bozizé. Nous n’allons pas nous céder face à ces intimidations mais nous veillerons à la tenue d’une élection démocratique, transparente et libre», a ajouté Bertin Béa.

De son côté, le président du comité d’organisation de ces assises, Jeans Francis Bozizé,  a insisté sur le retour éminent de l’ancien chef d’Etat François Bozizé pour une reconquête du pouvoir.

Pour rappel, l’ancien président centrafricain est sous sanctions de l’ONU. Il est en exil en Ougandais où il manifeste le désire de rentrer au pays.