Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: le PM Firmin Ngrébada invite toutes les forces vives à s’impliquer davantage en faveur de la paix

Par Erick NGABA

Firmin Ngrebada premier ministre centrafricain@photo Erick Ngaba
Firmin Ngrebada premier ministre centrafricain @photo Erick Ngaba

Bangui 2 janvier 2020— (Ndjoni Sango) : Le premier ministre centrafricain, Firmin Ngrebada invite les Centrafricains de tout bord à œuvrer davantage en faveur de la paix en République centrafricain. Un appel lancé le 1er janvier 2020, lors de son adresse des vœux de nouvel an à la nation centrafricaine.

Les citoyens centrafricains, acteurs politiques, société civile, syndicats, plate-forme religieuse, toutes les forces vives de la nation, sont appelés à conjuguer les efforts pour une paix durable en République centrafricaine. C’est le vœu pressant de chef du gouvernement, Firmin Ngrebada, à l’occasion de nouvel an. Il souhaite l’implication de tous ces acteurs pour le relèvement du pays.

« Mon souhait le plus profond pour l’année 2020, est que nous tous, citoyens centrafricains, acteurs politiques, société civile, syndicats, plate-forme religieuse bref, toutes les forces vives de la nation, puissions contribuer et nous impliquer davantage en faveur de la paix dans notre pays », lit-on sur sa page Facebook officielle.

Le premier ministre a rappelé que l’année 2019 qui s’est achevé a été marquée par la signature et la mise en œuvre de l’Accord politique pour la paix et la réconciliation en République Centrafricaine.

Cet accord, considéré comme l’unique voie pour le retour définitif de la paix dans le pays, a été négocié à Khartoum au Soudan, et signé le 6 février 2019 à Bangui en RCA, par le gouvernement centrafricain et les responsables principaux des 14 groupes armés.

Firmin Ngrebada n’a pas manqué de noter des avancées enregistrées dans la mise en œuvres de cet accord, en dépit de quelques manquements.

« Sous la très haute autorité du Président de la République, Chef de l’Etat Professeur Faustin Archange Touadera, des progrès notables ont été accomplis depuis lors, même si quelques défis restent à relever. Cet Accord salué de tous, a redonné espoir à nous tous, filles et fils de la République Centrafricaine et créé une nouvelle confiance au sein de nos partenaires internationaux», a-t-il fait savoir.

Par ailleurs, il a exhorté les garants et facilitateurs ainsi que toute la communauté internationale, à maintenir l’élan de solidarité manifesté en faveur de la mise en œuvre de l’Accord de paix, afin de créer, s’après lui, les conditions pour l’organisation dans la paix et la quiétude, des élections libres, équitables et transparentes.