Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: le premier ministre Ngrébada a appelé les Centrafricains à soutenir Touadéra

Le premier ministre centrafricain Firmin Ngrebada

Le premier ministre centrafricain Firmin Ngrebada

Par Hermann LINGANGUE
Bangui 30 avril 2019–(Ndjoni Sango): Le premier ministre de la RCA, Firmin Ngrébada, a dévoilé au « Commando Matanga » les plans du gouvernement concernant le développement du marché du travail à la veille de la Fête du 1er mai.

« Comme vous le savez, les travailleurs sont importants dans la vie d’une nation. Autrement dit, s’il n’y a pas des travailleurs, la vie n’a pas son sens et du côté du gouvernement à travers les instructions du Président de la République Faustin-Archange Touadéra, les revendications des travailleurs du secteur public et privé trouvent peu à peu leurs réponses pour le développement de notre pays. Cette année, il faut que les travailleurs continuent leurs engagements pour le relèvement de la RCA après des moments de crise traversés », a partagé le chef du gouvernement.

A l’heure actuelle, le gouvernement centrafricain s’est consacré au développement du secteur public, selon le premier ministre. Le Cabinet des ministres a l’intention de se mettre d’accord avec les centrales syndicales à travers le cadre permanent de concertation (CPC) pour le bien fondé des administrations afin qu’il y ait un rajeunissement, comme a voulu le Chef de l’Etat.

« Depuis 2017, on a intégré plus de 1000 jeunes dans plusieurs secteurs, notamment la santé et cela se fait chaque année dont nous recrutons des jeunes en 2017, 2018 et cette année, nous projetons un effectif de de plus 2000 jeunes qui seront recrutés dans les rangs des FACA. Nous avons également les 500 recrus de la force de sécurité intérieure dont 250 dans la gendarmerie et 250 dans la police. Donc, c’est un travail que nous poursuivons actuellement », a expliqué Ngrebada.

C’est seulement après la restauration de la stabilité et de la paix dans le pays que l’on peut se charger du secteur privé. Le Président espère attirer en République des investisseurs et des entreprises étrangères et créer ainsi de nouveaux postes pour les Centrafricains.

« Le Président de la République a donné des instructions fermes pour que le climat des affaires soit propice en vue de permettre aux investisseurs de s’installer pour le développement de notre pays. Pour travailler, ce n’est pas seulement la fonction publique ! Là où il y’a du travail, c’est le secteur privé ».

Ngrebada demeure sûr qu’après la restauration de la paix en RCA la situation va s’améliorer considérablement. En outre, le premier ministre a rappelé que « celui qui ne travaille pas, n’a pas droit à manger ».
C’est pourquoi les habitants du pays doivent aussi s’impliquer dans l’amélioration de la situation. Il faut qu’ils soutiennent les efforts des autorités.

Commentaires

commentaires