Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA : le Secrétaire Exécutif du MCU, Simplice-Mathieu Sarandji, promet le retour définitif de la stabilité

Par Mamdou NGAÏNAM

Simplice Mathieu Sarandji
Simplice Mathieu Sarandji, Secrétaire exécutif du MCU et l’ex Premier Ministre centrafricaine en 2016@photo Erick Ngaba

Bangui 7 septembre 2019— (Ndjoni Sango) : Au cours de la mise en œuvre de l’accord de Khartoum signé le 6 février dernier à Bangui, plusieurs changements positifs sont survenus dans le domaine de la sécurité aussi bien que dans le secteur économique. Pourtant, le gouvernement centrafricain continue de faire face à de nombreuses taches visant l’amélioration de la vie de la population et la restauration de la paix sur l’ensemble du territoire de la République centrafricaine. C’est ce qu’a fait savoir le Secrétaire exécutif national du Mouvement Cœurs Unis (MCU) Simplice Mathieu Sarandji lors d’une conférence de presse avec des journalistes dans le 5e arrondissement de Bangui le 3 septembre.

Dans un premier temps, l’ex premier ministre Sarandji a condamné les affrontements entre les groupes armés MLCJ et FPRC, à Birao au nom de tout le gouvernement, en les appelant à rendre leurs armes pour la sécurité de la population.

 « Je ne suis du genre de ceux-là qui dansent sur la tombe des autres. Lorsqu’une âme tombe, j’ai le cœur qui saigne », a-t-il dit.

Sarandji a rappelé à ses compatriotes qu’il était impossible de bâtir une nouvelle RCA sans unité. Tout le monde doit contribuer au rétablissement de la paix plutôt que de créer de nouveaux obstacles, car chaque Centrafricain a le cœur pour le développement de la RCA. Selon Sarandji, pour mener une telle politique, il faut du courage et de la volonté de tous les habitants qui sont les participants principaux du processus de paix.

« C’est justement cette formule qui amènera les Centrafricains à un meilleur lendemain. Cela restaurera la paix et la stabilité dans le pays. Le président Faustin-Archange Touadéra tient à la paix. La guerre n’est pas une solution. Si l’on fait la paix, on doit chercher à convaincre ceux qui portent les armes », a déclaré l’ancien premier ministre.

D’après lui, le Président Touadéra a promis de reconstruire son pays et il tient ses promesses devant le peuple centrafricain.

A son tour, Simplice-Mathieu Sarandji a appelé tout le monde critiquant le gouvernement à comparer la situation actuelle à celle de 2015.

« On ne se vante pas, c’est le public qui apprécie les avancées de l’heure », a-t-il ajouté

Commentaires

commentaires