Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: les en dessous de limogeage du Dircab et de CCAP du premier ministre Ngrébada

Par Ulrich MAMENLEYA

Désiré Dominique Erenon, ancien Directeur de Cabinet du premier ministre Firmin Ngrebada
Désiré Dominique Erenon, ancien Directeur de Cabinet du premier ministre Firmin Ngrebada

Bangui 22 octobre 2019—(Ndjoni Sango) : Nommés le 03 mars 2019 comme ministres, Directeur de Cabinet du Premier ministre, Désiré Dominique Erenon et Vivien Goro, Chef de Cabinet particulier de Firmin Ngrébada ont été respectivement relevés de leurs fonctions par le Président de la République Faustin Archange Touadera. Le décret présidentiel de limogeage a été rendu public le 18 octobre dernier.

Comme dit un adage français, « il n’y a pas de fumée sans feu ». Le limogeage de ces deux proches du Premier ministre, Firmin Ngrébada suscite plusieurs interrogations surtout que le Directeur de Cabinet et son adjoint le Chef de Cabinet particulier de la primature rentraient d’une mission de travail de 15 jours, en Suisse. Ils ont été limogés vendredi dernier, 48 heures après leur retour à Bangui.

Les avis se divergent autour de ce limogeage. D’après des sources confidentielles, les deux ex collaborateurs du premier ministre sont limogés suite à une information faisant état de la présence de ces derniers à Kiev en Ukraine, lors de leur mission en Europe. 

Ce n’est pas un secret de polichinelle, l’Ukraine est pays d’Europe au centre d’une crise diplomatique entre les occidentaux et la Russie. L’Ukraine est soutenue par les occidentaux contre la Russie qui est un partenaire privilégié de la République centrafricaine.

Des sources confidentielles laissent croire que la présence officielle des personnalités du pays à Kiev pourrait jouer négativement sur les relations diplomatiques. D’autres estiment que les deux ex proches collaborateurs du premier ministre auraient commis une faute lourde lors de leur mission, faute qui pourrait couter cher à la République centrafricaine qui cherche à se relever de ses cendres.

Pour un analyste politique contacté par Ndjoni-Sango, il pense pour sa part que,  « ce limogeage devrait nécessairement être provoqué par une faute grave qui risque de créer un incident diplomatique».

Ce  limogeage  à suffisance que le Président Centrafricain est prêt à sacrifier n’importe quelle personne pour garder sa relation à bon terme avec ses amis russes, surtout qu’il a été désigné comme l’invité d’honneur du Sommet Russie-Afrique qui s’ouvre ce mercredi 23 octobre à Sotchi une ville de la Russie qui se trouve au bord de la mer noire. o

Commentaires

commentaires