Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: « Nous avons besoin de paix » : Firmin Ngrébada a rencontré les leaders d’E-Zingo Biani

Le premier ministre Firmin Ngrebda salue les membres de la pateforme de l’opposition E Zingo Biani

Par Mamadou NGAINAM
Bangui 4 juillet 2019–(Ndjoni Sango): Le 1 juin à Bangui, une rencontre entre les leaders du mouvement d’opposition E-Zingo Biani et le premier ministre Firmin Ngrébada a eu lieu. Des sujets de vigueur concernant le développement de la RCA et les actions futures qui seront entreprises dans cette direction ont été discutés. Le premier ministre Firmin Ngrébada a déclaré que les autorités du pays étaient toujours prêtes à venir à la rencontre de chaque citoyen et de l’écouter car la RCA était un pays démocratique et libre.

Il a souligné que le gouvernement garantissait ces droits et ne pouvait pas les briser. Sinon, les gens souffriront, ce qui est inadmissible dans les conditions de restauration de paix et de sécurité. Firmin Ngrébada a affirmé que les autorités étaient obligées de refuser à la plateforme d’organiser les actions puisqu’elles avaient reçu des informations provenant de sources fiables que des malfaiteurs n’ayant pas de liens avec E-Zingo Biani pensaient y organiser des provocations afin d’en tenir responsables les organisateurs et les membres de la plateforme.

Cette situation a engendré un malentendu car de l’extérieur les évènements avaient l’air différent. Mais le malentendu a été dissipé grâce à cette rencontre.

« Le gouvernement comprend vos réactions résultant des désagréments causés ou provoqués par les interdictions, lesquelles, je viens de le dire à l’instant, étaient justifiées par le souci de préserver l’ordre public. C’est pourquoi, j’ai tenu à vous rencontrer ce matin, pour pouvoir échanger entre frères et sœurs, entre fils et filles de la République Centrafricaine, entre acteurs majeurs de la vie nationale, Gouvernement, partis politiques et société civile »,  a dit le premier ministre Ngrébada.

Selon lui, la gouvernance du pays avec le président Faustin-Archange Touadéra à sa tête partage la préoccupation d’E-Zingo Biani par la situation actuelle dans le pays. C’est pour cette raison que le premier ministre a pris l’initiative et a proposé aux représentants de la plateforme d’organiser des réunions pareilles le plus souvent possible pour débarrasser le peuple centrafricain de toutes les souffrances. Les rencontre doivent être constructives et objectives car c’est dans ce cas uniquement elles seront utiles.

Firmin Ngrébada a déclaré que l’opposition et la société civile devaient considérer le gouvernement, en premier lieu, en tant qu’un allié qui serait toujours prêt à venir en aide. Puisque c’est la seule possibilité d’assurer l’amélioration du niveau de vie en RCA et de satisfaire les besoins de la population.

«En vous remerciant une fois de plus pour votre disponibilité, Monsieur le Coordonnateur Général, Monsieur le Porte-parole, chers membres de la plateforme E-Zingo Biani, je vous fais part de ma disponibilité, pas seulement ce matin, mais une disponibilité constante, à vous écouter et à recueillir toutes les contributions ou propositions que vous serez amenés à faire à chacune de nos rencontres, dans l’intérêt d’un meilleur fonctionnement de notre démocratie», ‒ a dit le рremier ministre Firmin Ngrébada.

L’Etat fait comprendre à l’opposition et les sociétés civiles qu’il faut travailler de façon conjointe car le futur commun de la population en dépend. Le premier ministre Firmin Ngrébada a prouvé que la démocratie n’était pas un mot vide pour le gouvernement, mais un droit légitime de chaque citoyen de la RCA.

Il reste maintenant à comprendre quelles conclusions ont tiré les leaders d’E-Zingo Biani suite au dialogue et s’ils sont prêts à la coopération pour le bien commun.

Commentaires

commentaires