Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: « nous ferons tout pour mettre de l’ordre à travers les services déconcentrés de l’Etat » sous-préfet d’Alindao

Par Fiacre SALABE

Victor De-Pascal Ouiabona Yankombona, Sous-préfet de la ville d’Alindao@photo Fiacre Salabé
Victor De-Pascal Ouiabona Yankombona, Sous-préfet de la ville d’Alindao@photo Fiacre Salabé

Bangui 2 décembre 2019— (Ndjoni Sango): Dans un entretien exclusif accordé à la rédaction de Ndjoni Sango, le Sous-préfet de la ville d’Alindao Victor De-Pascal Ouiabona Yankombona rassure vouloir consentir ses efforts en semble avec le reste des acteurs de la ville pour assurer la sécurité des populations locales. Selon lui, nonobstant la présence massive des éléments des groupes armés à Alindao, mais la libre circulation des biens et des personnes est garantie.

Les tares de cette crise qui a secoué le pays en général, et la ville d’Alindao située dans la Basse-Kotto en particulier demeure encore palpables, surtout avec la psychose que vivent les populations locale au quotidien.

Malgré cette psychose grandissante, mais les autorités locales notamment le Sous-préfet et certains acteurs sociaux s’activent pour assurer la sécurité des populations et les personnes vulnérables affectées par le conflit.

Le Sous-préfet affirme vouloir mettre en place dès son arrivée un comité multisectoriel rassemblant les humanitaires, les forces de défense et de sécurité intérieure, la Minusca et certains acteurs, afin de réfléchir sur la destiné des populations d’Alindao.

Sans langue du boa, il a vivement salué les actions d’assistance humanitaire menées par l’ONG Afrique assistance et secours (ASA) au profit des populations de sa localité.

« J’ai initié un comité de réflexion sur les problèmes qui minent les populations de ma localité en général, réunissant les acteurs de différents secteurs d’activité. Je tiens aussi à saluer les actions de grande envergure menées par l’ONG ASA au côté des personnes déplacées qui sont sur les sites à travers certains projets d’accompagnement en synergie avec d’autres acteurs humanitaires. » A expliqué Victor De-Pascal Ouiabona Yankombona, le Sous-préet d’Alindao.

Il a également montré certains projets en cours de réalisation dans la ville d’Alindao pour l’émergence de ladite zone.

« Nous avons discuté avec la Minusa qui va bientôt ouvrir une radio communautaire à Alindao y compris l’installation de l’antenne de radio Guira FM pour la sensibilisation et l’éducations des populations locales. Nous sommes en discussion toujours avec la Minusca pour l’ouverture de leur base à Alindao», a ajouté Victor De-Pascal Ouiabona Yankombona.

Il a mentionné de passage que la signature de l’accord de paix de Bangui lui a permis de beaucoup sensibiliser les groupes armés présents à Alindao, afin de réduire les violences commises contre les populations.

Les activités pour le relèvement socioéconomique reprennent forme progressivement dans la ville, ce qui a favoriser un niveau de vie quasi descente des populations, bien que l’état des route dans toute la zone laisse à désirer.