Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: réunion de crise sur la tension armée à Alindao

Par Grace NGBALEO

Réunion de crise des membres du gouvernement sur l'instabilité à Alindao@photo primature
Réunion de crise des membres du gouvernement sur l’instabilité à Alindao@photo primature

Bangui 11 janvier  2020—(Ndjoni Sango): En réponse à l’escalade de violence armée à Alindao, le gouvernement se réunit en urgence en vue d’apporter une solution de pacification de la localité. Plusieurs membres du gouvernement se sont réunis hier vendredi 10 janvier, au cabinet du premier ministre Firmin Ngrebada à cet effet.  

Le 9 janvier dernier  à Alindao, localité située dans la sous préfecture de la Basse-Kotto a été plongée dans une nouvelle crise sécuritaire. Cela suite aux affrontements entre   les éléments des Forces Armés Centrafricaine (FACA) et les combattants de l’UPC de Ali Ndarrassa ayants occasionné des morts et blessés, incendies des maisons, et de nouveaux déplacements de la population.

Aussitôt, le gouvernement se réunit en urgence pour solutionner ce problème. De nouvelles dispositions de  renforcement de la sécurité des civils dans cette  localité sont des résolutions prises au cours de cette réunion. Ceci en vue d’éviter toutes situations similaires dans les autres villes du pays où les forces armées centrafricaines sont présentement déployées pour assurer la protection des populations civiles.

Par ailleurs, le  gouvernement par  le biais de son porte parole, Ange Maxime Kazangui, ministre de la communication et des médias, a condamné cet acte de barbarie perpétré à Alindao dans un communiqué de presse.

 le gouvernement indique dans le communiqué qu’il travaille sur le rétablissement de la paix  durable à Alindao et appel au calme.

Par la même occasion, le gouvernement invite les facilitateurs de l’Accord Politique Pour la Paix et la Réconciliation à prendre des mesures nécessaires et urgentes dans le cadre dudit accord à fin de garantir la paix et la sécurité nationale.

Présidée par le premier ministre, Firmin Ngrebada avec la participation, des Ministres de la Défense Nationale, de la Sécurité Publique, de la Communication, du Secrétariat Général du gouvernement et le Chef d’Etat Major Général des Armées,  cette réunion d’urgence permet aux autorités centrafricaines de trouver de solution aux violences armées qui continuent de fragiliser les efforts de paix.