Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA-Russie: l’historique des relations bilatérales

Source : summitafrica.ru

les couleurs de la Russie et de la Centrafrique flotant dans la capitale centrafricaine @photo Erick Ngaba
les couleurs de la Russie et de la Centrafrique flotant dans la capitale centrafricaine @photo Erick Ngaba

L’URSS a reconnu l’indépendance de la République centrafricaine (RCA) le 13 août 1960. Des relations diplomatiques ont été établies le 7 décembre 1960. Depuis l’arrivée au pouvoir du régime de David Dacko à Bangui en 1979, les relations diplomatiques entre les deux pays n’ont pas été maintenues en 1980-1988. La République centrafricaine a reconnu la Fédération de Russie comme successeur de l’URSS le 9 janvier 1992.

Le dialogue politique entre la Russie et la République centrafricaine n’est pas devenu régulier en raison de l’instabilité de la situation politique intérieure en République centrafricaine.

Le président russe Vladimir Poutine a rencontré le président centrafricain, Faustin Archange Touadera, le 23 mai 2018, en marge du Forum économique international de Saint-Pétersbourg (PIEF) à Saint-Pétersbourg. Les questions de l’intensification de la coopération entre les deux pays dans les domaines économique et humanitaire ont été abordées.

Il y a un dialogue sur la ligne des ministères des Affaires étrangères. Le 9 octobre 2017, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a rencontré Fosten-Arkange Tuadera, qui était en Visite privée en Russie.

Le 28 septembre 2018, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a rencontré le président centrafricain, Faustin Archange Touadera, à New York (Usa) en marge de la 73e session de l’Assemblée générale de l’ONU. Au cours de la conversation, des questions d’actualité du partenariat politique, commercial, économique et humanitaire ont été abordées.

Les perspectives d’un règlement national en RCA ont été envisagées, et l’importance d’harmoniser les efforts internationaux visant à stabiliser la situation dans ce pays conformément à l’Initiative africaine de paix a été soulignée.

Le 16 mars 2019, le Représentant spécial du Président russe pour le Moyen-Orient et l’Afrique, le vice-ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov, s’est rendu à Bangui, où il a été reçu par le Président de la République centrafricaine, Faustin Archange Touadera, et a rencontré Sylvie Baipo-Temon, ministre des Affaires étrangères et de l’Afrique centrale à l’étranger.

Le 6 juin 2019, Sergueï Lavrov s’est entretenu avec la ministre centrafricaine des Affaires étrangères Sylvie Baipo-Temon à Saint-Pétersbourg.

Le 26 septembre 2019, le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Vershinin a assisté à une réunion de haut niveau sur la situation en RCA à New York. Les participants ont exprimé un soutien unanime aux efforts déployés par le Gouvernement centrafricain pour mettre en œuvre un accord politique de paix et de réconciliation visant à normaliser la situation dans le pays.

Les liens commerciaux et économiques entre la Russie et la RCA sont mal développés. En 2017, le volume des échanges a augmenté, qui s’est élevé à 2,4 millions de dollars (en 2016 – 0,905 million de dollars), principalement en raison de l’augmentation des exportations de machines, d’équipements et de véhicules, matières premières agricoles.

En 2017, les exportations se sont élevé à 2,4 millions de dollars, les importations – seulement 5,5 mille dollars. En plus de ces produits, les principales exportations étaient les produits chimiques, le caoutchouc, les métaux et leurs produits et textiles. Les importations sont formées principalement en raison des produits de pâtes et papiers.

En 2018, le chiffre d’affaires du commerce extérieur s’est élevé à 0,933 million de dollars, dont 0,905 million de dollars d’exportations, d’importations, de 0,028 million de dollars. Les réacteurs nucléaires, les chaudières, l’équipement et les dispositifs mécaniques sont prédominants dans la structure d’exportation; transport terrestre et pharmaceutique. Les importations sont basées sur le bois et le charbon de bois, ainsi que sur les livres imprimés, les journaux, les reproductions et d’autres produits de l’industrie de l’imprimerie.

La coopération militaro-technique se développe entre les pays. La Russie est le seul pays au monde à fournir des armes et à former l’armée de la République centrafricaine.

Le 14 octobre 2017, le Président de la République centrafricaine a lancé un appel au Président de la Fédération de Russie pour lui demander d’aider à équiper les forces armées centrafricaines d’armes, d’équipements de soutien et de munitions.

Avec la connaissance des Nations Unies fin janvier et début février 2018, des produits militaires ont été livrés gratuitement à Bangui. Cinq formateurs militaires et 170 civils russes ont également été envoyés en RCA à la connaissance du Comité du Conseil de sécurité de l’ONU pour former les troupes centrafricaines.

En août 2018, la cérémonie de signature de l’Accord de coopération militaire entre la Russie et la République centrafricaine s’est tenue dans la banlieue de Kubinka. Le document a été signé par le ministre russe de la Défense, le général Sergueï Shoigu, et le ministre de la Défense nationale et de la Reconstruction de l’armée centrafricaine Marie Noel Koyara. L’accord prévoit notamment la formation des soldats de la République centrafricaine dans les universités militaires russes.

En septembre 2019, la Russie, à la connaissance du Conseil de sécurité de l’ONU, a fait don de deux cargaisons d’armes russes à la République centrafricaine. Les instructeurs russes ont formé plus de trois mille soldats pour l’armée de ce pays souverain.

Depuis 1966, plus de 500 Centrafricains sont diplômés d’établissements d’enseignement supérieur en URSS, puis en Fédération de Russie. Actuellement, plusieurs étudiants de la RCA étudient dans des universités russes au détriment du budget fédéral.

Le matériel a été préparé sur la base de l’INFORMATION de RIA Novosti et des sources ouvertes 

Commentaires

commentaires