Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: une rencontre prévue entre le président Touadera et la diaspora centrafricaine de France

Par Fiacre SALABE

Le président Touadera salue la population lors de son passage dans une ville de la RCA

Bangui 9 Octobre 2019— (Ndjoni Sango): La sixième conférence de la reconstitution des ressources du fonds monial de lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme se tiendra le 1er Octobre prochain à Lyon en France, le chef de l’Etat Faustin Archange Touadéra est invité à prendre part à ces assises pour représenter le pays. Cette occasion permettra à Faustin Archange Touadéra de rencontrer les centrafricains de la diaspora française, pour échanger avec elle sur les avancés enregistrées depuis sa prise de pouvoir.

Dans un communiqué rendu public ce mardi 8 Octobre par la présidence de la République, le chef d’Etat Faustin Archange Touadéra entend mobiliser la diaspora centrafricaine de France autour de la table, afin d’échanger sur des questions qui engagent la vie de la nation centrafricaine.

Cette rencontre à double portée qui aura lieu le samedi 12 Octobre prochain à Lyon en France, portera essentiellement sur les réalisations du magistrat suprême de l’Etat depuis sa prise du pouvoir.

L’autre angle de cette rencontre voulue par le chef de l’Etat sera axé sur l’apport des centrafricains de la diaspora centrafricaine dans la reconstruction et la consolidation de la paix au pays.

« En marge de la conférence organisée par le fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme, le président Faustin Archange Touadéra compte rencontrer la diaspora centrafricaine de France à Lyon pour échanger avec elle sur ses réalisations, ainsi que leur rôle déterminant dans la reconstruction du pays», a indiqué le communiqué.

Une telle rencontre pourrait permettre à Faustin Archange Touadéra d’échanger avec les centrafricains de la diaspora, afin de prendre aussi en compte leurs avis dans les actions qu’il ne cesse de mener en réponse aux attentes de tous les Centrafricains comme promis lors de son investiture le 30 mars 2016.

En dépit du fait qu’il y ait toujours quelques indécis parmi au sein de la diaspora, mais tout porte à croire qu’un tel appel du père de la nation pourrait pousser certains caciques à s’incliner et venir palper du doigt la réalité. Car rester loin pour juger, n’est pas le propre de tout bon patriote comme c’est le propre du Zèbre de porter sa zébrure.