Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: les cliniques Russes à Birao et Ouadda fournissent des soins médicaux à la population vulnérable

Les médecins russes et leurs patients de Ouadda et Bria@Service santé Russe

Par Mamadou NGAÎNAM

Bangui 22 août 2018—Ndjoni Sango : Depuis les installations des cliniques mobiles des médecins russes dans la ville de Bria et Ouadda, 262 les malades ont bénéficié des soins médicaux. D’après une présentation de leur rapport du mois de juillet dernier, les médecins russes ont traité plusieurs cas de maladie dans ces deux localités situées à l’extrême Sud-est de la République centrafricaine où les structures sanitaires de l’Etat sont détruites à la suite des évènements de 2013.

La coopération entre la République centrafricaine et la Russie continue de se développer activement non seulement dans le domaine de la sécurité, mais aussi dans le domaine de la médecine et dans d’autres aspects de la vie socio-économique du pays.

Pour l’aide à la population vulnérable, des spécialistes Russes ont installé depuis mai 2018 un hôpital mobile qui fonctionne dans la localité de Ouadda, et un autre dans la ville de Bria.

Après quelques mois, les médecins de l’hôpital à Ouadda ont partagé les résultats du travail de juillet. 109 malades de la population de Ouadda et des localités voisines, y compris les enfants, ont été inspectés et ont reçu des soins médicaux.

Plusieurs dizaines de plaies de complexité différente ont été soignées et de pansements ont été effectués, selon le rapport. La plupart des personnes qui ont besoin d’aide médical sont les hommes (45%), les femmes (30%), les enfants (25% d’entre eux 60% sont les enfants âgés de moins de 3 ans).

Les soins d’urgence sont fournis à toute heure selon les indications. L’hôpital mobile a accueilli et examiné 262 malades de la population locale y compris les enfants malades. Environ 25 plaies de la complexité différente ont été soignées et de pansements ont été effectués.

Médecins russes avec les Patients à Ouadda/RCA

Les médecins ont rencontré les principales maladies dont le paludisme et d’autres maladies parasitaires estimées à 20 %. Les maladies gastro-intestinales comme la maladie ulcéreuse gastrique et ulcère duodénal, les gastrites, les troubles fonctionnels recencés à 15%. Les troubles musculo-squelettiques comme l’ostéochondrite (l’ostéochondrose), l’arthrose, l’arthrite, l’arthralgie, la myalgie sont à 15%, tandis que les maladies de la peau et du tissu sous-cutané sont à 10%.

Les problèmes principaux de santé sont encore liés au manque des personnes qualifiées qui pourraient fournir les soins médicaux aux populations locales. De plus, le manque d’eau potable et les nombreuses épidémies mettent en danger un grand nombre de personnes qui ont besoin d’aide.

Cependant, les populations des localités citées espèrent que la Russie pourra fournir l’aide possible pour résoudre les problèmes de la santé avec un développement productif des relations entre la République centrafricaine et la Russie.

Commentaires

commentaires