Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: MSF annonce une prise en charge des victimes de violences sexuelles à l’hôpital communautaire de Bangui

Msf

Par Eric NGABA

Bangui 21/12/2017 (www.ndjonisango.net): Médecins Sans Frontières (MSF) a annoncé lundi dernier la mise en place de son service des soins médicaux et psychologiques pour les enfants et adolescents, victimes de violences sexuelles. Ce service mis en place à l’hôpital communautaire de Bangui a débuté les activités médicales  à partir de mardi 19 décembre 2017.

Dans un communiqué rendu public, MSF a indiqué une prise en charge des violences sexuelles à la maternité de l´hôpital communautaire de Bangui.  L’organisation médicale a précisé qu’elle offre gratuitement des soins médicaux, psychosociaux, une orientation et référencement social aux enfants et aux adolescents

 « La prise en charge médicale et psychologique vise, notamment, à prévenir la transmission des infections sexuellement transmissibles, dont le VIH /Sida, et les grossesses non désirées. Pour que cette prise en charge soit efficace, il est important que les victimes (enfants, adolescents ou adultes) se présentent au service situé à la maternité de l´hôpital communautaire de Bangui le plus tôt possible, c´est à dire de préférence dans les 3 jours suivant l’agression», explique Ana Zamacona, Coordinatrice du projet violence sexuelle pour MSF.

Les équipes MSF constituées des sages-femmes, travailleurs sociaux, éducateurs en santé et d´une psychologue y travailleront 7 jours sur 7, 24h sur 24h. Le service sera aussi ouvert aux adultes.

 «Les victimes de violences ont souvent honte et peur d’être stigmatisée et se rendent tardivement à l’hôpital, quelques mois, voire des années après l’agression. Nos équipes les accueilleront toujours et leur confidentialité sera garantie dans le service et lors du référencement » ajoute-t-elle.

MSF est une organisation médicale et humanitaire qui travaille en République centrafricaine depuis 1997. Elle offre des soins médicaux et psychologiques gratuits aux victimes de violences sexuelles à l´hôpital de Sica, aux maternités de Castors, Gbaya Dombia et enfin à l’hôpital communautaire de Bangui.

L´organisation gère également des projets à Bria, Bambari, Batangafo, Bossangoa, Carnot, Paoua, Kabo, Alindao et Zemio.

L’auteur de l’article :

Erick NGABA est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication de l’Université de Bangui où il a obtenu sa licence professionnelle en Journalisme. Free-lance pour plusieurs agences presses internationales, il est le Directeur de Publication et Webmaster de ce site d’information www.ndjonisango.net. Courrier : doctarngaba@gmail.com , +236 72614325

Commentaires

commentaires