Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: MSF suspend ses activités au Km5 suite aux intrusions de milices armées dans une maternité

 

2013-12-23t150543z_1764039923_gm1e9cn1rtl01_rtrmadp_3_centralafrican-french_0

Par Eric NGABA

Bangui 09/02/17 (www.ndjonisango.net): L’organisation médicale humanitaire internationale Médecins Sans Frontières (MSF) a suspendu depuis 8 février 2017, toutes ses activités médicales dans le quartier de PK5 (Km5) suite à deux intrusions de milices armées locales au sein de la maternité de Gbaya Ndombia à l’espace 4 jours. C’est dans un communiqué de presse parvenu à notre rédaction que l’organisation a annoncé la suspension de de ses activités. D’après MSF, ces actes font peser une menace inacceptable sur la sécurité de ses équipes et de ses patients.

« Nous ne pouvons pas accepter que des hommes armés entrent de force dans une maternité et terrorisent le personnel dans l’intention d’agresser un patient qui se trouve sous notre responsabilité »déplore Sandra Lamarque, coordinatrice des activités de santé maternelle pour MSF à Bangui en ajoutant que

La coordinatrice des activités de santé maternelle regrette que de tels agissements compromettent le fonctionnement de la structure de santé.

« L’accès aux soins pour les femmes et les nouveau-nés, auxquels cette maternité est destinée. Ce sont les sœurs, mères, frères de la communauté qui paient le prix de ce comportement irresponsable « , a-t-elle déploré.                                                              

Pour protester contre ces agissements, MSF suspend ses activités dans l’ensemble du quartier depuis mercredi dernier à la suite des évènements malheureux du Pk5. Cette suspension concerne l’appui aux soins pédiatriques au centre de santé de Mamadou Mbaiki, où les activités MSF reprendront le 15 février, et les services de la maternité de Gbaya Ndombia, qui seront suspendus jusqu’à nouvel ordre.

« Les femmes enceintes qui ont besoin de soins sont invitées à se rendre à la maternité MSF des Castors, et les patients nécessitant des soins d’urgence au centre Henri Dunant à PK5 ou aux hôpitaux de la ville « , lit-t-on dans le communiqué.

L’organisation médicale vient de célébrer les un an de fonctionnement de la maternité. En 2016, 566 bébés y sont nés et 7,200 personnes s’y sont fait soigner.

« Notre maternité est la seule structure de santé ouverte 24 heures sur 24 dans le PK5 et nous sommes les seuls à prendre en charge les urgences la nuit. Notre vœu le plus cher est de maintenir un accès aux soins pour tous les patients, mais cela ne peut se faire au détriment de la sécurité des mamans qui viennent accoucher dans notre structure « , poursuit Sandra Lamarque.

Par ailleurs, « Nous regrettons amèrement cette nouvelle période de suspension des activités mais espérons que les discussions et réflexions qui en découleront permettront de garantir de nouveau le respect des structures de santé », a-t-elle ajouté

Pour rappel, une ambulance MSF faisait l’objet d’une attaque par un groupe de milices armées en septembre 2016 ayant conduit à la suspension des activités de l’organisation à l’époque.

eric-ngaba-docxL’identité de l’auteur de l’article

« Eric NGABA, journaliste de formation à l’université de Bangui/Centrafrique. Licencié en journalisme et rédacteur dans plusieurs organes de presse, il est le Directeur de Rédaction de ce site d’information: http://www.ndjonisango.net  » .

Commentaires

commentaires