Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : «Ce sont les Centrafricains qui doivent apporter la paix qu’ils veulent» dixit Stefano Manservis de l’UE 

Stefano Manservisi, Directeur Général du développement de la coopération de la commission européenne@Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 4 décembre 2018—Ndjoni Sango : Le Directeur Général de la coopération internationale et du développement de la Commission européenne (DEVCO), Stefano Manservisi a clairement signifié que la solution à la crise centrafricaine ne vient pas de l’extérieur mais des Centrafricains eux-mêmes. Il l’a déclaré lors d’un échange avec les femmes leaders centrafricaines, durant sa visite de travail en Centrafrique.

Les femmes leaders centrafricaines souhaitent l’engagement franc de la communauté internationale dans la résolution de la crise en Centrafrique. Bien qu’engagées dans le processus de cette résolution, les femmes leaders centrafricaines ont estimé qu’il n’est pas difficile aux grandes puissances intervenant en Centrafrique de mettre la main sur les leaders des groupes armés qui sèment la terreur dans le pays.

« Nous avons dans notre pays beaucoup de chefs rebelles qui sont même dans la pleine capitale sans être inquiétés. La communauté internationale qui intervient ici dans la sécurité ne pourra pas nous dire que cela lui dépasse, traquer les chefs criminels. C’est juste une mauvaise volonté. Ils ne veulent pas que la crise finisse car chacun vient avec son agenda caché, et nous les femmes nous sommes obligées de dire la vérité car nous en avons marre», a fait savoir Angéline Kaïgama, qui préconise la levée de l’embargo sur les armes afin d’équiper les Forces armées centrafricaines (FACA) qui pourront faire mieux.

De l’autre côté, l’on pense que la solution à la crise centrafricaine ne vient ni de l’orient, ni de l’occident. Il est une nécessité pour le peuple centrafricain de se mobiliser comme un seul corps afin de trouver une solution à une sortie définitive de la crise.

Le Directeur Général de la commission de l’Union européenne l’a fait savoir lors des échanges avec les femmes leaders centrafricaines lui ont qui demandé si l’Union européenne pourrait faire mieux pour la résolution de la crise en Centrafrique.

«Ce n’est pas de l’extérieur que la paix peut venir. La paix se construit de l’intérieur, parce qu’il n’y a pas de solution à l’extérieur. Donc, ce sont les Centrafricains qui doivent apporter la paix qu’ils veulent. Nous, nous ne pouvons pas le faire. Ce n’est pas parce que nous ne voulons pas le faire, mais parce que nous accompagnons à le faire et nous ne pouvons pas laisser le pays seul. Donc, notre devoir est d’être engagé, et un peu plus présent. Donc, la paix doit venir de l’intérieur comme le problème vient de l’intérieur », a déclaré Stefano Manservisi.

Au terme de sa visite, le DG de de la commission européenne a échangé avec les femmes leaders de Centrafrique afin de recueillir leurs avis sur la situation des femmes dans le contexte de la crise que traverse le pays permettant l’Union européenne d’apporter son appui. Par la même occasion, il a échangé avec les leaders jeunes de ce pays sur la façon dont l’Union européenne pourra appuyer la jeunesse centrafricaine pour le développement du pays.

Du 27 au 30 novembre 2018, Stefano Manservisi a séjourné en Centrafrique pour réaffirmer l’engagement de l’Union européenne envers le gouvernement avec lequel il a signé une convention d’appui budgétaire. Cette visite de travail vient un après sa visite en juillet 2017.

Commentaires

commentaires