Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : un couple âgé abattu par les rebelles d’Ali Ndaras lors d’une attaque sur la cathédrale d’Alindao

les éléments seleka

Par Hermann LINGAGUE

Le site de la Cathédrale d’Alindao, localité située à  505 km au sud-est de la capitale, a été attaqué à partie ce lundi par un groupe d’hommes armés de mercenaire nigérien Ali Ndaras de l’UPC. L’attaque fait état d’un couple des personnes âgées froidement abattu, alors qu’il rentrait de champs, a-t-on appris de sources locales.  

C’est dans la journée du lundi 26 février que les éléments de l’UPC  d’Ali Ndaras ont fait irruption au village Karama situé à 7 km de la ville d’Alindao. À en croire une source locale, le but de cette incursion est de venger un Général de l’UPC du nom Défalah qui a été tué par un milicien Antibalaka. Ainsi, le site de la cathédrale où sont massés des déplacés de conflits armés, est devenu une cible de ces éléments armés.

« Le site de la cathédrale d’Alindao constitue une cible pour les hommes armés seleka. Durant leur patrouille dans la ville, ils sont parvenus au côté sud-est du site et ont fusillé ces deux vielles personnes qui sont un couple revenant de leur champ. Les deux corps sont exposés à la cathédrale sacré cœur », a témoigné une source indépendante sous couvert de l’anonymat.

Ces dernières semaines, beaucoup de personnes ont été tuées dans la localité d’Alindao et des incendies des maisons d’habitations sont enregistrées. Dans leur folie de grandeur, rapportent certains habitants d’Alindao, les éléments de l’UPC veulent en découdre avec le site catholique de la ville.

« On ne sait pas mais une chose est sûre. Samedi surpassé, un avion est venu à alindao sans que la Minusca soit au courant, ni ceux qui travaillent à l’aérodrome d’Alindao. Avant l’atterrissage, une arme lourde s’est fait entendre à l’aérodrome. Deux hommes blancs à bord étaient escortés par les Seleka jusqu’au domicile d’Ali Darassa. Peu de temps après ils sont repartis avant que la Minusca soit alertée. C’était un avion fantôme », a révélé une source indépendante.

La ville d’Alindao fait face à une insécurité chronique depuis l’installation du mercenaire nigérien Ali Ndarass qui a été chassé de la ville de Bambari, au centre du pays.

Commentaires

commentaires