Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : deux casques bleus kidnappés par des rebelles à Bria

les casques bleus onusiens à Bangui@Erick Ngaba

Par Erick NGABA 

Bangui 21 octobre 2018—Ndjoni Sango : Deux casques bleus de la Minusca ont été pris en otage la semaine dernière à Bria par des rebelles du Front Populaire pour la Renaissance de Centrafrique (FPRC), a-t-on appris des sources locales. Ils ont été relâchés quelques jours après en échange des éléments du FPRC arrêtés par la Minusca selon les mêmes sources. Dans un communiqué, le FPRC rejette la responsabilité du kidnapping sur les Antibalaka.

De sources concordantes, deux policiers de la Mission onusienne en Centrafrique (Minusca) ont été kidnappés par des éléments armés à Bria à l’Est du pays. Les sources indiquent qu’ils ont été kidnappés par les éléments armés du FPRC du Nourredine Adam et Abdoulay Hissene. Ils ont été libérés le samedi dernier en échange des éléments rebelles du FPRC arrêtés par les casques bleus, rapportent les mêmes sources.

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction ce soir, le FPRC rejette sa responsabilité et accuse plutôt les Antibalaka de la localité.

« La Coordination Générale du FPRC s’indigne des accusations erronées et mensongères tendant à discréditer l’image du FPRC à propos de l’évènement de kidnapping de Bria qu’il qualifie d’irresponsable. Le FPRC s’est impliqué à Bria pour retrouver les staffs de la MINUSCA kidnappés par les antibalakas (les autodéfenses) de PK3. C’est ce qui a été fait et obtenu ensemble avec les autorités administratives. Le FPRC n’a pas ordonné à quiconque d’agir en son nom et sa place. La responsabilité pénale et individuelle devrait être légitime après une enquête indépendante », indique le communiqué.

Pour le FPRC, les événements de Bria est une machination habituelle tendant à créer une confusion afin de saper l’effort de paix.

Commentaires

commentaires