Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : deux individus abattus par la Minusca à Bambari

les casques bleus onusiens à Bangui@Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 21 février 2019 – (Ndjoni Sango) : Deux éléments assimilés aux rebelles de l’UPC ont été abattus par les casques bleus de la Minusca à Bambari, dans la préfecture de la Ouaka au centre de Centrafrique. Les faits se sont produits le 19 février dernier sur l’axe Bambari-Alindao, alors que les victimes circulaient sur une moto, a-t-on appris des sources concordantes. Le porte-parole de la Minusca, Vladimir Monteiro, a indiqué que ces individus ont premièrement ouvert le feu sur les casques bleus de la Mission qui ont riposté selon lui, à l’attaque.

Des incidents meurtriers se ont produit mardi dernier dans la ville de Bambari au centre de la République centrafricaine. Deux hommes ont été abattus par les casques bleus de la Minusca, selon des sources locales qui assimiles les victimes aux combattants de l’UPC.

Lors d’une conférence de presse conjointe gouvernement centrafricain et Minusca, le porte-parole de la Mission onusienne en Centrafrique a tenté de justifier les faits.

« Je ne dirais pas que les éléments de l’UPC. Mais nous savons qu’hier, des deux éléments armés non identifiés qui circulaient en moto, ont ouvert le feu sur nos hommes. On a riposté. Il y a eu deux victimes », a expliqué Vladimir Monteiro, porte-parole de la Minusca.

Difficile de savoir pour le moment ce qui est à l’origine de l’incident. Certains témoins ont interprété les faits comme un acte de provocation afin de susciter un climat de tension dans la localité où l’accalmie règne après la signature de l’accord de paix le 6 février 2019 à Bangui.

D’autres ont estimé que la Minusca tente de saboter les acquis de l’Accord de Khartoum signé entre le gouvernement et les 14 groupes armés, ayant permis le retour de paix dans la ville de Bambari.

Après la signature de ces accords, les violences ont cessé sur l’ensemble du territoire national où tous les acteurs s’engagent dans le processus de paix.

Commentaires

commentaires