Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: « Il faut que ces criminels au KM5 soient désarmés » le Général Balla Keïta de la Minusca

Le leader des criminels de Km5 Nimery Matar alias Force avec ses pians

Par Erick NGABA

Bangui, 04 avril 2018 (Ndjoni Sango) :– La Minusca se tape les poings sur la table à suite des affrontements ayant opposé ses casques bleus aux éléments armés de Nimery Matar Alias Force au KM5 à Bangui. Ces criminels qui défient l’autorité de l’Etat et menacent la paix au KM5 doivent être désarmés. C’est ce qu’a fait savoir le Commandant de la Force de Minusca, le Général Balla Keïta, lors de la conférence de presse de la Mission onusienne ce mercredi 2018.

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) se dit être déterminée à faire revenir l’ordre républicain au KM5 dans le 3ème arrondissement de Bangui et d’ailleurs partout dans le pays.

Au cours de cette conférence de presse hebdomadaire de la Minusca, le Commandant de la Force a clairement signifié aux extrémistes du 3ème arrondissement ce qui les attend.

 « Il faut que ces groupes armés et criminels au KM5 soient désarmés. On ne fera plus de marche arrière, l’opération est en cours de planification avec beaucoup de professionnalisme et beaucoup de détermination », a déclaré le Général Balla Keïta.

Le Général Balla Keita Com force Minusca@Erick Ngaba

Pour réussir une opération de grande envergure en faveur de la paix dans ce secteur considéré comme zone rouge de la capitale, le Général Balla Keïta sollicite la collaboration des populations du 3ème arrondissement.

« Nous allons planifier les opérations en collaboration avec les populations : d’abord pour une meilleure compréhension de l’action que nous allons mener et deuxièmement, pour minimiser les dommages collatéraux. C’est pourquoi ça a pris du temps, car nous sommes en train de le faire minutieusement, pour que ça soit une réussite totale. Et la réussite totale c’est de rétablir l’ordre républicain dans le PK5 », a-t-il renchérit.

Par ailleurs, le Directeur de la Division de la communication stratégique de la Minusca, Hervé Verhoosel, a demandé aux leaders des groupes armés du KM5 de laisser partir leurs membres et de remettre les armes pacifiquement.

Le week-end dernier, un violent combat a éclaté entre les casques bleus de la Minusca et les extrémistes du KM5.

L’auteur de l’article :

Erick NGABA est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université de Bangui où il a obtenu sa licence professionnelle en Journalisme. Free-lance, il est le Directeur de Publication et Webmaster de ce site d’informations. Courrier : doctarngaba@gmail.com , +236 72614325

Commentaires

commentaires