Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : la Minusca publie une fake-vidéo des combats avec les rebelles de l’UPC

Des casques bleus dans un véhicule blindé en RCA

Par Hermann LINGANGUE

Bangui 20 janvier 2019—Ndjoni Sango : Le 9 janvier, à la veille de la célébration de la Journée Mondiale de l’Alimentation, des mercenaires de l’UPC ont commencé à tirer dans la ville de Bambari. Le gouvernement a décidé de décaler la fête de JMA, car même le jour de la célébration, les rebelles ont continué de provoquer. Grâce aux FACA et aux forces de sécurité intérieure de la RCA, l’ordre a retourné dans la ville.

Plus tard, les « casques bleus » de la mission onusienne, MINUSCA, ont fait une déclaration selon laquelle, Ils ont défendu la population de Bambari. Pour preuve, ils ont mis à disposition une vidéo où le contingent portugais de la mission avait fait une opération de « nettoyage ». Certes, il n’y avait pas un seul rebelle sur la vidéo et l’ennemi n’a pas tiré un seul coup de feu. Mais, les casques bleus ne pouvaient pas l’expliquer. Même, le tournage a eu lieu à Bokaloba et non à Bambari.

Effectivement, la vidéo montre un raid punitif contre des villageois sans rapport à la situation de Bambari. Il s’est avéré que les soldats de la paix se sont mis au vert à la base lors des affrontements, puis ils ont monté une fake-vidéo avec le « nettoyage » d’une zone complètement sécurisé ?

La vidéo montre à quel point les « casques bleus » se battent avec acharnement contre les « ennemis ». Apparemment, pour que le public croie que le feu est dirigé contre les rebelles.

Mais comment y croire, s’il y a que des civils effrayés sur les images de la vidéo ?

Les gens paniquaient et essayaient de se cacher, mais les bandits n’étaient pas là. De plus, les soldats de la paix de la Minusca ont montré le manque d’expérience même dans ce « spectacle ». Par exemple, un soldat de la paix jette des grenades dans une maison. Son collègue utilise un lance-grenade juste à côté d’une voiture. Tout cela représente une réelle menace pour les civils et les soldats eux-mêmes. Il semble que la vie des Centrafricains n’ait aucune valeur pour les « casques bleus ».

Sinon comment expliquer les maisons détruites et les dizaines de morts à Bokaloba ?

Cela conduit au fait que les habitants de la RCA auront peur des soldats de la mission de l’ONU. Personne ne s’attend à une agression de la part des soldats de la paix, quand les « casques bleus » doivent faire le contraire.

Il paraît que la Minusca veut entretenir le chaos en Centrafrique. Pour cette raison, les Centrafricains vont bientôt cesser d’attendre de l’aide de la part de la mission onusienne, Minusca. Et après l’incident à Bokaloba, les gens pourront même éviter la mission de la paix dans leur localité. Voici le lien de la vidéo pour que vous puissiez voir pour vous-même : https://www.youtube.com/watch?v=GApi9fFVnkI

Commentaires

commentaires