Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : la Minusca vante les mérites des FACA

les soldats FACA à Bouar@Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 1er octobre 2018—Ndjoni Sango : C’est au cours de la conférence de presse hebdomadaire de la Minusca à Bangui, que le Commandant de la Force de la mission onusienne, le Général de Corps d’armée Balla Kéita, a salué les mérites des Forces Armées Centrafricaines (FACA). Pour cet officier onusien, les éléments des FACA connaissent mieux le terrain que les casques bleus.

En tout état de cause, l’on comprend que les Forces Armées Centrafricaines (FACA) demeurent le symbole de souveraineté de ce pays victime de crise à répétition. La conférence de presse de la Minusca de la semaine dernière a permis de faire le point des dernières opérations sécuritaires menées par les casques bleus en collaboration avec les Force armées centrafricaines.

« Nous sommes en train de mener plusieurs opérations sur le terrain avec les FACA. Ils connaissent le terrain mieux que nous, ils nous aident beaucoup », a déclaré le commandant de force de la Minusca, Balla Kéita, faisant allusion aux différentes opérations lancées dans certaines localités du pays en collaboration avec les FACA.

C’est un travail de complémentarité que font les casques bleus et les FACA pour la stabilisation du pays. Au Nord-ouest, les deux forces ont lancé l’opération « Mbaranga » dans la zone de Paoua, laquelle opération a permis de neutraliser les éléments rebelles du Général Ahamat Bahar du MNLRC, et de Révolution Justice (RJ) d’Armel Sayo qui exerçaient des exactions sur la population.

Au sud-ouest du pays, le Général Balla Kéita a souligné l’opération « Jinjet » qui a aussi permis de stopper la progression du groupe Siriri, désormais retranché vers Dilakpoko et le long de la frontière camerounaise.

A l’Est avec le déploiement des FACA, l’opération baptisée Mbamara a permis de neutraliser des leaders des groupes armés actifs a’ Bangassou et ses environs. Le Commandant de la Force de la Minusca a mis en exergue le succès de cette collaboration avec les FACA.

«Les actions sont menées conjointement ; nous les appuyons sur des aspects logistiques (…) nous menons des patrouilles de courtes ou de longues distances et avons établi des Etats-majors conjoints afin de travailler ensemble et efficacement », a-t-il expliqué.

La collaboration entre les deux forces va bon train dans plusieurs localités. Les deux Forces mènent des diverses opérations à Obo à l’Est, à Bangassou au Sud-est, à Sibut et Dekoa au Centre, à Paoua au Nord-ouest et bientôt Bambari au Centre où un détachement des FACA y sera très bientôt déployé.

L’on retient que les éléments des FACA sont incontournables dans le processus de stabilisation de la République Centrafricaine, pays pour lequel ils sont prêts à tout afin de redonner la dignité à la nation centrafricaine.

A l’heure actuelle, environ 3000 soldats FACA recyclés sont prêts pour participer à la sécurisation de la population et à la défense de la République centrafricaine, pays en proie aux groupes armés.

Commentaires

commentaires