Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: l’OCRB de Begoua doté des équipements de travail pour lutter contre le banditisme 

Le ministre Jean Serge Bokassa@Eric NGABA

Le ministre J. S. Bokassa à l’OCRB Begoua/@Eric Ngaba 

Par Eric NGABA

Bangui 18/04/17 (www.ndjonisango.net): un véhicule de patrouille, des tenus et gilets pare-balles sont des efforts que le ministre de la sécurité publique, de l’administration et du territoire, Jean Serge Bokassa, a pu déployer pour doter l’Office Central de Répression du Banditisme (OCRB) de Pk12. L’objectif est de permettre à cette branche de la police centrafricaine d’endiguer le phénomène de banditisme dans la localité.

C’était en présence des chargés de mission à la sécurité publique, notables et population de Begoua que le véhicule 4×4 et un lot d’équipement ont été rendus à l’OCRB de la localité. Cela va permettre aux policiers l’antenne de Pk13 de faire face aux actes de violences et de banditisme.

En remettant ces outils de travail, le ministre de la sécurité publique a exhorté les femmes et hommes en uniforme de la police d’en faire un bon usage. Il les a rappelé un sens de devoir et des obligations à servir le peuple afin de gagner la confiance de la population qui attend d’eux la protection et l’assurance d’être en sécurité.

Par ailleurs, le membre du gouvernement a interpellé les policiers à dénoncer ceux usent le nom la police pour se livrer aux actes de nature à tenir l’image de ce corps qui, d’après le ministre Jean Serge Bokassa, est un corps noble.

Toutefois, le ministre de la sécurité publique l’administration et du territoire reconnait le travaille combien délicat et laborieux que ses hommes en tenus se donnent pour redonner confiance à la population en dépit de manque d’outils de travail afin de mieux remplir leur mission.

Depuis plus de trois années que la République Centrafricaine a connues, les forces de défense et de sécurité sont désorganisées et male équipées. Aujourd’hui avec les moyens de bord, le gouvernement tente de restaurer l’autorité de l’Etat à travers la présence indispensable de la police, la gendarmerie et de la justice.

Commentaires

commentaires