Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : l’UPC en ordre dispersée érige des barricades sur le chemin des FACA à Bambari

Les soldats FACA en formation russe à Berengo

Par Erick NGABA

Bangui 14 juin 2018 (Ndjoni Sango) : La ville de Bambari, théâtre d’un accrochage entre les fantassins des Forces Armées Centrafricaines (FACA) et les rebelles de l’Unicité pour la Paix en Centrafrique (UPC), demeure dans l’impasse de l’insécurité. Ces rebelles, pour empêcher la progression des FACA, ont érigé des barricades sur les voies menant à Bria et à Alindao. Pour combien de temps ?

Dimanche dernier à Bambari, chef-lieu de la Ouaka, les FACA ont fait leur preuve vis-à-vis des rebelles qui pensent rendre le pays ingouvernable. Les soldats FACA qui sont progressivement opérationnels ont fait une première démonstration de force depuis le processus de leur structuration il y a plus de 4 ans après la prise de pouvoir par la coalition rebelle de la Seleka.

Alors que les FACA étaient de passage à Bambari pour Bangassou, dans le cadre de leur déploiement à l’intérieur du pays, les extrémistes armés de l’UPC ont reçu des consignes pour tenter de leur faire subir une perte. Il s’agissait pour ces cohortes de l’UPC de poser un acte visant à humilier les FACA, ayant subi la formation russe, devant l’opinion nationale et internationale. Ironie du sort, les fantassins FACA ont déjoué les manœuvres dilatoires du mouvement rebelle de l’UPC avec leurs mentors.

A peine arrivés dimanche dans la ville où ils ont été accueillis en sauveurs par la population, les soldats FACA faisaient l’objet d’attaque des rebelles de l’UPC qui ont bénéficié de la gentillesse des casques bleus mauritaniens dans la ville.

Aussitôt, les fantassins FACA accompagnés de leurs instructeurs russes, ont rigoureusement riposté à l’attaque des rebelles de l’UPC. Ces derniers ont encaissé des pertes dans leur rang. Des pertes en vies humaines qui les obligent à opter pour les barricades.

Les disciples du leader de l’UPC, Ali Daras, ont érigé des barrières dans une bonne partie de la ville de Bambari. Des barrières sont érigées sur les axes allant à Bria et à Alindao pour atteindre Bangassou où les soldats FACA doivent poursuivre leur mission.

Selon les informations de sources concordantes, les rebelles de l’UPC estiment barrer la route à la progression des FACA vers ces localités citées. Mais pour combien de temps  arriveront-ils ?

Pendant ce temps, les fantassins FACA sont toujours en alerte dans les points stratégiques de la ville de Bambari.

L’auteur de l’article :

Erick NGABA est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université de Bangui où il a obtenu sa licence professionnelle en Journalisme. Free-lance, il est le Directeur de Publication et Webmaster de ce site d’informations. Courrier : doctarngaba@gmail.com , +236 72614325

Commentaires

commentaires