Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

  Centrafrique : Moustapha Yunus, président de la JICA a frôlé la mort au KM5

Moustapha Yunus, Président de la Jeunesse islamique centrafricaine

Moustapha Yunus, Président de la Jeunesse islamique centrafricaine

Par Erick NGABA

Bangui 7 mars 2019— (Ndjoni Sango) : Le Président de la Jeunesse Islamique Centrafricaine (JICA), Moustapha Yunus, a frôlé la mort le mardi soir au Km5, localité de Bangui réputée pour des actes criminels au quotidien depuis le déclenchement de la crise en Centrafrique. Il a été sauvagement torturé par un groupe de  criminels armés commandé par Mahamat Alias LT, un proche de Nemery Matar alias Force, selon des sources au KM5 jointes par Ndjoni Sango.

La paix et la quiétude sont encore menacées au km5, autrement appelé PK5, une localité du 3ème arrondissement de Bangui, contrôlée par des factions groupes d’autodéfenses lourdement armés. De sources locales, tout était parti de la participation du président de la JICA aux pourparlers de Khartoum ayant abouti à un accord de paix signé le 6 février dernier à Bangui entre le gouvernement et les 14 groupes armés.

Moustapha Yunus était un observateur aux pourparlers de Khartoum au nom de la jeunesse centrafricaine notamment islamique de Centrafrique. Sa participation à ces négociations de paix lui a failli coûter la mort chez les siens.

Alors que Yunus représentait ses pairs jeunes à Khartoum, les criminels armés de son secteur veulent sa peau, l’exigeant de leur faire le compte rendu soit disant les bénéfices de Khartoum comme s’il était leur représentant.

« C’est un véritable acte de provocation. Ces criminels voulaient trouver de motifs pour faire du mal au pauvre Yunus », martèle un habitant du KM5 contacté par Ndjoni Sango sous couvert de l’anonymat.

Tout a commencé lorsque la victime sortait mardi soir de chez elle pour se balader au marché soudanais au KM5, selon des témoignages recueillis. A sa surprise, expliquent les sources bien introduites, les criminels armés se dirigeaient vers lui, l’exigeant de se faire embarquer dans leur voiture.

En dépit de tentative de résistance de certaines personnes ayant observé l’acte, les criminels ont réussi à le faire embarquer dans leur véhicule à destination inconnue. Entre temps, quatre personnes ayant tenté de secourir Yunus ont été grièvement blessées, à en croire des sources concordantes.

Après des tortures inouïes qui lui sont infligées, Yunus a été libéré sous pression mais avec un état de santé critique. La victime d’atrocité se trouve en ce moment entre la vie et la mort, d’après ses proches. Car, Yunus subit une hémorragie interne suite à des tortures.

Moustapha Yunus est un fervent artisan de la paix, comme le témoignent certains jeunes de Bangui ayant travaillé avec lui dans le cadre de la paix et de cohésion sociale entre les communautés chrétienne et musulmane de Centrafrique. Des organisations de la société dénoncent cette atrocité et demande que justice soit faite.

Commentaires

commentaires