Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: Muller Nguimale , l’histoire d’un soldat mort en héro à Bambari

Nguimale Muller, gendarme centrafricain

Par Mamadou NGAÎNAM

Bangui 20 janvier 2019—Ndjoni Sango : Nguimale Muller rêvait servir son peuple dès son enfance. En 2016, il est devenu un gendarme dans la police afin de protéger les civils des criminels et des bandits. Muller a fait les études spéciales et puis envoyé en mission de trois mois à Bambari comme l’un des meilleurs spécialistes de la sécurité. Son séjour est déjà terminé, mais quelques jours plus tard, la Journée Mondiale d’Alimentation (JMA) devait avoir lieu dans la ville de Bambari.

Il y avait des rumeurs que des mercenaires étrangers dont tchadiens et soudanais avaient l’intention d’entraver la fête de JMA à Bambari. Par conséquent, Nguimale Muller ne pouvait pas quitter ses compatriotes. Le 11 janvier 2019, le jour où la ville s’est déjà plongée dans des combats, il a appelé sa famille et a dit qu’il y restait.

Nguimale était un mitrailleur c’est pourquoi lui et ses camarades ont repoussé plusieurs attaques de mercenaires et des criminels armés de l’UPC et ses alliés. Il était en train de protéger la zone de la Mairie pour donner la possibilité aux gens de s’évacuer. Malheureusement, lors du combat,  Muller a été tué par balle. Les bandits ont volé le téléphone de Muller.

Après cela, ils ont appelé les parents du gendarme et se sont vantés de leur « victoire ». Il est à noter que les assassins parlaient avec un fort accent étranger. C’été le général Moizou Kondo qui parlait avec un fort accent nigérien venu en Centrafrique avec les troupes du Tchad.

Ainsi, Nguimale Muller, l’un des nombreux héros qui protègent la liberté, la souveraineté et l’indépendance de la RCA chaque jour a été tué. On ne l’oublie jamais et ses compagnons qui ont sacifié leur vie pour le peuple centrafricain.

Tant que les Centrafricains ont des gens comme Muller, des mercenaires étrangers ne réussiront jamais. Gloire aux héros qui sont morts pour la Centrafrique!

Commentaires

commentaires