Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: quand Karim Meckassoua cité dans un coup d’Etat en gestation contre Touadera

Karim Meckassoua avec Ali Darass et Joseph Zoundeko

Karim Meckassoua avec Ali Darass et Joseph Zoundeko

Par Eric NGABA

Bangui 14/02/17 (www.ndjonisango.net): Le Général Chef d’état-major du Front Populaire pour la Renaissance de Centrafrique (FPRC), Joseph Zoundeko a fait des révélations sur l’actuel président de l’As semblée nationale, Abdou Karim Meckassoua. Dans une interview accordée au Réseau des Journaliste pour les Droits de l’Homme (RJDH), Joseph Zoundeko alors Chef d’état-major du FPRC, une branche de la coalition seleka, a affirmé que le président du parlement est de connivence avec le mercenaire nigérien Ali Darassa de l’Union pour la Paix en Centrafrique (UPC) dans un complot visant à renverser le régime de Faustin Archange Touadera.

Depuis trois mois de violents affrontements opposant la coalition FPRC-RPRC-MPC à l’UPC, la région de la Ouaka a renoué avec les .violences armées. Tout a commencé  lorsque les éléments de l’UPC envoyés par Ali Darassa ont attaqué le camp de FPRC à Bria à environ 45km de Bambari.

«Nous pensons que c’est une provocation de leur part c’est pourquoi nous avons répliqué.  C’est un programme bien préparé par Ali Darassa. Ce n’est pas une affaire de FPRC et de l’UPC mais c’est une affaire du gouvernement », a fait savoir Joseph Zoundeko au micro du RJDH.

Le chef d’état-major de FPRC a poursuivi que la stratégie de l’UPC est de prendre la ville de Birao dont l’aérodrome de cette ville leur servira de ravitaillement en armes afin de marcher sur Bangui. Derrière le plan de l’UPC, il se cache des mains invisibles. Joseph Zoundeko n’es pas passé par quatre chemin pour citer  la connivence de l’UPC avec  le président de l’Assemblée Nationale Abdou Karim Mekassoua  et des rebelles Tchadiens qui seraient en train de monter un coup d’état contre Faustin Archange Touadera.

«Nous avons des preuves. Lors de l’attaque de Bakala, nous avons réussi à mettre la main sur un des généraux  de Ali Darassa qui nous a fourni ces précisions sur leurs actions et leur soutien qui est Meckassoua », a soutenu Joseph Zoundeko.

Il a jourté que l’objectif final de FPRC est de marcher sur Bambari alors que la Minusca a tracé une ligne rouge. Par ailleurs, le chef d’état-major de FPRC a dénoncé la complicité de la Minusca comme le sponsor du mercenaire nigérien Ali Darass. 

«La ligne rouge de la Minusca à Bambari, n’est pas le mur de Berlin. Même si s’en était un, oui nous allons la franchir, cette ligne rouge.  En réalité, c’est la Minusca qui soutient Ali Darassa en lui donnant des munitions, mais nous sommes des Centrafricains et nous allons libérer la ville de Bambari », a-t-il souligné.

Le 11 février 2017, un hélicoptère de la Minusca a bombardé la position de coalition FPRC qui se trouvait à Ngawa à 12 km d’Ippy. Dans le raid de la Minusca, le Général Joseph Zoundeko a été abattu avec plusieurs éléments de FPRC. Alors, est-ce les révélations de Zoundeko qui lui ont couté la vie? Seule l’histoire l’enseignera au peuple centrafricain épris de paix et de justice.

eric-ngaba-docxL’identité de l’auteur de l’article :

« Eric NGABA, est un journaliste de formation à l’université de Bangui où il a obtenu sa licence professionnelle en journalisme. Rédacteur dans plusieurs organes de presse, il est de Directeur de rédaction de ce site d’information www.ndjonisango.net ».

Commentaires

commentaires