Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : recrutement dans l’armée, les candidats de la capitale passent aux épreuves écrites

 

Les FACA en formation au camp Berengo@Erick Ngaba

Les FACA en formation au camp de formation militaire de Berengo@Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 10 février 2019— (Ndjoni Sango) : Plus de milles candidats au concours de recrutement dans les Forces Armées Centrafricaines (FACA), de Bangui la capitale centrafricaine, passent aux épreuves écrites ce dimanche. Organisé par le gouvernement centrafricain avec l’appui de la Mission onusienne Minusca et de la mission européenne EUTM, le concours permet de recruter professionnellement 1023 jeunes désirant intégrer l’armée nationale.

Les épreuves écrites du concours de recrutement dans l’armée nationale se sont déroulées ce matin à Bangui dans trois sites retenus à cet effet. Il s’agit des lycées Technique, Martyrs et Barthélémy Boganda.

Les candidats ont composé trois matières dont la dictée, la culture générale et les mathématiques.

Les épreuves se sont déroulées dans un climat apaisé. Certains candidats dont leurs noms ne figurent pas sur la liste affichée ont aussi composé afin de garantir le bon déroulement des épreuves, d’après Emmanuel Mbok qui a supervisé les épreuves pour le compte de la Minusca.

A l’issue de ce concours, 1023 candidats seront retenus parmi plus de 10.000 candidats à travers le pays.

Le concours est organisé sur l’ensemble du territoire national avec au total plus de 10.000 candidats.

De l’avis des observateurs, c’est la première fois que le gouvernement centrafricain organise de manière professionnelle le recrutement des jeunes futurs soldats dans l’armée.

Le gouvernement centrafricain veut à travers ce recrutement disposer d’une armée républicaine et professionnelle, relativement à la vision d’une armée de garnison dans les quatre régions du pays.

Commentaires

commentaires