Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: sabotage de la stabilité à Bambari

Patrouille de la Minusca dans Bangui

Par Hermann LINGANGUE

Bangui 31 octobre 2018—Ndjoni Sango : La ville de Bambari au centre du pays a retrouvé une accalmie depuis le déploiement des FACA et forces de l’ordre qui y font un travail de titan en prélude à la célébration de la journée de moisson. Depuis l’annonce de cette fête de récolte à Bambari par le Président centrafricain, Faustin Archange Touadéra qui envisageait de s’y rendre  des manœuvres dilatoires sont orchestrées par la Minisca avec les groupes armés pour saboter la stabilité dans cette ville.

Les autorités centrafricaines ont envisagé de faire de Bambari, une ville pilote pour le développement local depuis le retour de l’autorité de l’Etat dans cette ville située à 385 km de la capitale. Pour cela, le président centrafricain Faustin Archange Touadéra a décidé envisageait de visiter la ville de Bambari pour la fête de récolte. Vue les provocations qui ont lieu dans la région, ce voyage est en question.

Ces derniers jours des cas de confrontations armées provoquées par la Minusca ont été fixées dans la localité de Bambari entre les forces de la Minusca et l’UPC d’Ali Ndarass.

A cet effet, l’UPC déclare que si la Minusca continue de faire des provocations, elle cessera de coopérer avec la Minusca sur la question des négociations pour le processus de paix en Centrafrique. Il faut noter qu’à Bambari, il se trouve des contingents du Portugal et de la Mauritanie.

Depuis deux jours, selon les informations en provenance de Bambari, la Minusca fait des démarches auprès des civils et les rebelles de l’UPC à Bambari. Cela a provoqué aujourd’hui  à un conflit armé dans la ville entre les deux forces.

D’après les informations de sources locales, les provocations du côté des casques bleus de l’ONU s’exercent à travers des tirs sur les éléments de l’UPC et des civils. Ces actions sont faites avec l’implication des hélicoptères.

Commentaires

commentaires