Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: Un soldat FACA issu du FPRC assassiné par les extrémistes armés du KM5 

Les ex-Combattants enrôlés au sein des FACA

Par Erick NGABA

Bangui 7 juin 2018 (Ndjoni Sango) : Un élément des FACA a été tué mercredi matin par des extrémistes armés au Km5 dans le 3ème arrondissement de Bangui. La victime, une femme, est une ex-combattante ayant intégré le rang des FACA, une semaine après leur formation au camp Kassaï dans le cadre du projet pilote du DDRR.

La vie des ex-combattants, désormais soldats de la République, est menacée au KM5. Après leur formation au camp Kassaï à Bangui, nombreux sont ces soldats des Forces armées Centrafricaines (FACA), issus des différents groupes armés, à regagner leur famille au Km5. Par peur de règlement de compte pour leur appartenance au mouvement rebelle, certains ont décidé  de ne pas regagner les quartiers de Bangui.

Voilà l’un des éléments ces éléments qui a bravé la peur et les menaces vient de perdre la vie au milieu des siens. Jusque-là, les raisons de son assassinat ne sont pas encore élucidées. Selon certaines indiscrétions, les extrémistes armés du KM5 observent les ex-combattants formés et intégrés dans l’armée nationale comme un danger pour leur existence.

Ce soldat FACA assassiné fait partie de la deuxième promotion des ex-combattants du FPRC de Nourredine Adam, qui ont choisi d’intégrer l’armée nationale dans le cadre du projet pilote du DDRR (Désarmement Démobilisation Réinsertion et Rapatriement).

L’auteur de l’article :

Erick NGABA est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université de Bangui où il a obtenu sa licence professionnelle en Journalisme. Free-lance, il est le Directeur de Publication et Webmaster de ce site d’informations. Courrier : doctarngaba@gmail.com , +236 72614325

Commentaires

commentaires