Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA-Cameroun : l’ONG ANA-Centrafrique salue l’initiative de sécurité transfrontalière

mission transfrontalière à Garoua Boulaye@Erick Ngaba

DECLARATION DE L’ONG ANA-CENTRAFRIQUE RELATIVE A LA VISITE DE TRAVAIL DE LA MINISTRE CENTRAFRICAINE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DE LA RECONSTRUCTION DE L’ARMEE A GAROUA BOULAYE (CAMEROUN)

ANA-Centrafrique félicite l’initiative d’une mission mixte de Sécurité et de Défense à la frontière Béloko-Garoua boulaye

Aujourd’hui 17 septembre 2018 se célèbre à Bérengo la fin de formation des soldats FACA en maniement de l’armement russe. ANA-Centrafrique se réjouit avec le Peuple centrafricain du déploiement ce jour d’une section des Forces armées centrafricaines (FACA) à Mongoumba, 6ème région militaire de l’Armée centrafricaine située dans la préfecture de la Lobaye au Sud du pays.

C’est un honneur de marquer ma première sortie médiatique en ma qualité du Président National de l’ONG ANA-Centrafrique non pas par la dénonciation mais par des mots de félicitation pour les efforts consentis de part et d’autre afin d’aboutir le 11 septembre 2018 à l’inauguration d’un Centre de formation militaire au Camp Le Clerc dans la ville de Bouar.

Je salue également le programme de déploiement prochain à Bouar des FACA pour la sécurisation du nord-ouest centrafricain.

Ces mots de félicitation vont davantage à l’endroit des Présidents Paul Biya et Faustin Archange Touadera pour leur profonde compréhension des enjeux de sécurité frontalière en facilitant dans la ville de Garoua Boulaye le tête-à-tête entre la ministre de la Défense et de la Reconstruction de l’Armée centrafricaine, Mme Marie-Noel Koyara et Monsieur Mvongo Gregoire, Gouverneur de la Région de l’Est-Cameroun et Représentant du Ministre camerounais Délégué à la Présidence Chargé de la Défense, l’Ambassadeurs du Cameroun en Centrafrique Son Excellence Nicolas Nzoyoum, le général camerounais Mouna Joseph et autres personnalités des deux pays qui ont mis des leurs pour la consolidation des bonnes relations entre les deux Etats.

La crise centrafricaine est très perceptible dans nos rétroviseurs. ANA-Centrafrique se félicite de l’initiative heureuse prise par les autorités des deux pays pour juguler la crise centrafricaine, car l’axe RCA-Cameroun par Garoua Boulaye est très vital pour l’économie des deux pays.

La RCA entame son relèvement progressif et les choses se précisent mieux au plan militaire. Cette volonté de raviver la confiance du peuple par la présence constante de son armée est l’ultime attente que viennent de palper les Centrafricains le long de l’axe Bangui-Garoua Boulaye au passage aller-retour de l’importante délégation conduite par Madame la ministre de la Défense et de la Reconstruction de l’Armée Marie-Noëlle Koyara. Une telle initiative aux frontières avec le Tchad, la RDC et le Soudan consolidera les liens bilatéraux entre les Etats de la Sous-région.

Nous, Patriotes Centrafricains et Amoureux de l’Afrique engagés au sein de l’ONG ANA-Centrafrique, exprimons nos soutiens indéfectibles aux dirigeants légitimes animés par le souci d’améliorer les conditions de vie de leurs concitoyens et de l’Afrique entière. Nous comprenons que même dans une trajectoire à sens unique tel le cas du Centrafrique, il y a toujours une issue de secours caractérisée par la volonté politique. Cette volonté d’aller de l’avant exprimée dans notre pays se traduit essentiellement par les initiatives courageuses prises par les autorités centrafricaines pour contourner l’embargo injustement imposé à la RCA et l’historique signature d’un accord de défense entre la Fédération de la Russie et la République Centrafricaine.

ANA-Centrafrique invite les pays membres de l’Union Européenne à se joindre à la danse de la reconstruction des FACA et de la restauration de l’Autorité de l’Etat en Centrafrique. Le Centrafrique a besoin de l’appui de tous pour léguer des nuits de repos aux générations futures.

Le Centrafricain ne mordra plus à l’hameçon de la manipulation.

Aidez-nous à nous réaffirmer en tant que nation et vous profiterez encore et encore de notre pays.

Fait à Bangui, le 16 septembre 2018

Le Président National

Johnny Yannick NALIMO

Commentaires

commentaires