Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA : L’UPC d’Ali Ndarassa entend sensibiliser la population de Basse-Kotto sur l’accord de paix

Par Fiacre SALABE

Ali Ndarassa, leader du groupe rebelle UPC lors des pourparlers à Khartoum en janvier 2019@photo Erick Ngaba

Bangui 3 Septembre 2019—(Ndjoni Sango): Dans un communiqué rendu public le 30 août dernier, la coordination militaire de l’Unité pour la paix en Centrafrique (UPC) d’Ali Darassa entend mener une vaste campagne de sensibilisation sur l’accord pour la paix et la réconciliation en République centrafricaine (APPR) dans toute la localité de la Basse-Kotto. Promesse faite après une semaine de la réunion d’évaluation dudit accord tenue le 23 août dernier à Bangui entre le gouvernement et les groupes armés en présence des garants et facilitateurs.

Selon ce communiqué signé par le leader de l’UPC Ali Darassa dont la rédaction de Ndjoni Sango dispose la copie, les villages de Pouloubou, Mingala et Dimbi seront particulièrement concernés par cette campagne de sensibilisation sur l’accord de Bangui d’ores et déjà envisagée.

Pour la réussite de ladite campagne, la coordination militaire de l’UPC souhaite impliquer les autorités administratives, les leaders communautaires et religieux afin de toucher toutes populations locales de la Basse-Kotto.

« Nous voulons à travers cette campagne de sensibilisation sur l’accord de paix favoriser la libre circulation des biens et des personnes dans toute la localité de la Basse-Kotto ainsi que la cohésion sociale entre les différentes communautés locales. » Selon le communiqué.

Selon le Porte-parole de l’UPC, les populations de la Basse-Kotto ont besoin d’une assistance humanitaire après cette crise et qu’il est urgent pour eux, de respecter leurs engagements en sensibilisant autour de cet accord afin de permettre une libre circulation des biens et des personnes.

« Notre souhait au niveau de l’UPC est que les populations de la Basse-Kotto aient accès à l’assistance humanitaire nécessaire car les besoins sont énormes», ajoute le communiqué.

L’UPC dans sa promesse n’a pas épargné sa bonne volonté de vouloir démanteler les multiples barrières érigées par certains de ses éléments non contrôlés dans l’optique de faciliter effectivement la libre circulation dont elle a prôné.

« Pendant cette tournée de sensibilisation, nous allons en profiter pour démanteler certaines barrières illégalement érigées à notre insu par quelques uns de nos éléments qui sont sur le terrain. Notre souhait aujourd’hui, c’est le retour définitif de la paix à travers la Basse-Kotto en général » précisé encore le communiqué.

Cette position exprimée par l’UPC à travers le communiqué a sans doute marqué sa volonté de soutenir le processus de la paix enclenché pendant les pourparlers de Khartoum, et qui pourrait toute fois pousser certains groupes armés à s’aligner dans une telle dynamique.

Commentaires

commentaires