Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: presque mille ex-rebelles seront mis au service des FACA

Les rebelles de la Seleka durant leur marche sur Bangui en 2013

Par Mamadou NGAINAM

Bangui 20 mai 2019–(Ndjoni Sango): La République Centrafricaine continue les travaux dans l’axe de réconciliation nationale. Les autorités de la RCA et les groupes politico-militaires ont signé début février le document tant connu – les accords de Khartoum. Cela est devenu un moment historique pour la République Centrafricaine.

L’accord a été signé par 14 groupes armés. Et aujourd’hui 10 d’entre eux ont remis une liste des ex-rebelles prêts à déposer leurs armes et contribuer au bienêtre du pays.

Presque 1000 personnes seront intégrées dans les rangs des FACA ou vont être impliqués dans des travaux socio-économiques. La liste a été transmis lors de la 17ème session ordinaire du Comité exécutif de suivi de l’Accord de paix.

Les autorités proposent aux ex-rebelles de déposer leurs armes et, après que leur dossier sera analysé, ils pourront être intégré dans la vie quotidienne, étant employé ou inclus dans le service, dépendant de la volonté du candidat. Les ennemis d’hier deviennent aujourd’hui des membres de la communauté.

Le ministre délégué au DDRR, Noël-Bienvenu Sélesson déclare que la liste qui lui a été transmis porte grande importance, car se basent sur elle il sera possible de planifier les futures démarches du programme.

Cette liste, ainsi que les listes suivantes, sont indispensable pour la création des unités spéciales mixtes de sécurité, un chose noté dans l’accord. Le processus de rétablissement de la République va à plaine allure, et on ne peut que se réjouir.

Commentaires

commentaires