Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: recrutement des officiers dans le rang des FACA lancé par le gouvernement

Par Kizer MAÏDOU

L'Unité spéciale Forces Armées Centrafricaines formées par des instructeurs russes au Camp de Roux à Bangui
L’Unité spéciale Forces Armées Centrafricaines formées par des instructeurs russes au Camp de Roux à Bangui

Bangui 6 octobre 2019—(NDJONI SANGO) : l’Etat centrafricain dans sa politique de la restructuration de l’armé recrute pour cette année des officiers et sous officiers au sein des forces armées Centrafricaines (FACA). Un recrutement ouvert aux centrafricains de deux sexes.

L’annonce a été faite dans un communiqué par le Chef d’Etat-major des armées le général de Brigade, Zépherin Mamadou. Selon ce communiqué, le recrutement qui se veut inclusif s’adresse aux jeunes candidats Centrafricains, sans distinction de sexe ni d’appartenance religieuse.

Pour ce fait, les candidats, obligatoirement de nationalité Centrafricaine et  âgés de moins de 18 à 25 ans, doivent répondre aux critères. Il s’agit entre autres: Etre titulaire d’une Licence pour les officiers et d’un Baccalauréat pour les sous officiers. La présentation d’un Certificat d’Aptitude Professionnelle CAP est importante pour les candidats qui souhaiteraient se spécialisés dans les différentes filières de l’armée nationale.

En voila une chance pour les dignes fils de ce pays qui désirent intégrer le rang des forces armé Centrafricaine, de surcroit défendre le territoire national.

Ce recrutement entre dans le cadre de la reforme du secteur de sécurité visant une armée représentative et Républicaine qui permettra d’assurer pleinement la protection des civils.

Cela est une responsabilité souveraine de l’Etat en conformité avec les dispositions de l’accord politique pour la paix et la réconciliation signé le 6 février dernier entre le gouvernement et les leaders des 14 groupes armés.

Il faut noter par-ailleurs que les dates des dépôts des dossiers voire les modalités de l’organisation des prochaines épreuves écrites et sportive seront ultérieurement précisées pour  les candidats de Bangui et les autres des 16 préfectures.

Pendant ce temps, le gouvernement a recruté 1023 jeunes futurs éléments des FACA qui sont aujourd’hui en formation, hors des officiers de l’armée envoyés en diverses formations à l’extérieure du pays.

A travers ces recrutements, le gouvernement entend mettre en œuvre la vision politique du président de la République, Faustin Archange Touadera, d’une armée de garnison. Avec l’appui militaire et la dotation en armement par la Fédération de la Russie, les FACA montent en puissance pour la stabilisation du pays.

Commentaires

commentaires