Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: sortie des 343 soldats des forces spéciales formés par les Russes à Béréngo

Par Jason MARLEY

démonstration de technique de combat des éléments des FACA à Berengo @photo Marly Pala
démonstration de technique de combat des éléments des FACA à Berengo@photo Marly Pala

Bangui 17 octobre 2019— (Ndjoni Sango) : Environ deux mois et trois semaines d’entraînements sur les techniques de combats, le maniement des armes lourdes et légères, les 343 éléments des Forces armées centrafricaines (FACA), formées par les instructeurs russes sont venues à bout de leur formation. La cérémonie s’est déroulée ce jeudi au centre d’instruction militaire de Béréngo, en présence des autorités centrafricaines dont le président Faustin Archange Touadera, et de plusieurs personnalités étrangères.

L’objectif de ce renforcement de capacité est de restructurer l’armée pour la stabilité et la paix en République Centrafricaine. Car, a estimé le président de la République, Faustin Archange Touadera, l’un des éléments importants pour la sécurisation et la stabilité de la paix aujourd’hui, c’est la restructuration de l’armée.

«Notre engagement est que notre armée soit de haut niveau et comme vous constatez partout dans l’arrière-pays, la population ne réclame que les FACA. Celles-ci seront déployées progressivement aux côtés de la Minusca pour rassurer la population, la sécuriser pour que la paix revienne vite en RCA. Nous avons des difficultés, notamment  l’embargo sur les armes. Mais nous allons y travailler avec le temps, pour faire en sorte qu’il y ait une levée totale. Je suis très heureux aujourd’hui de voir certains bâtiments et dortoirs qui sont construits, ce qui prouve que notre armée est entrain de monter en puissance », a-t-il déclaré.

Cette formation à travers les instructeurs russes à Berengo, est une satisfaction pour le lieutenant Martiano Edouard Yéléngué, chef de détachement et l’un des récipiendaires.

 « Cette cérémonie résume tout ce qu’on a appris durant trois mois, les combats corps à corps, les tirs et les tactiques. En gros c’est l’aguerrissement au combat. Je suis vraiment satisfait d’abord par la discipline et la prestation des éléments qui m’ont été confiés. Nous travaillerons auprès de la population pour ramener la paix dans le pays », a-t-il confié.

Il faut rappeler que cette formation qui est à sa neuvième a été sanctionnée par la remise de certificat aux élites. Chaque trois mois, des éléments des FACA sortent du centre de formation militaire à Berengo où ils bénéficient de l’expertise des instructeurs russes engagés dans la structuration de l’armée centrafricaine.  

A travers un accord défense et la livraison d’armes, la RCA bénéficie du soutien de la Fédération de la Russie pour l’opérationnalisation de son armée.

Commentaires

commentaires