Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA : une unité de force spéciale des FACA formés par des Russes au Camp de Roux

L'Unité spéciale Forces Armées Centrafricaines formées par des instructeurs russes au Camp de Roux à Bangui

L’Unité spéciale Forces Armées Centrafricaines formées par des instructeurs russes au Camp de Roux à Bangui

Par Hermann LINGANGUE

Bangui 6 mai 2019— (Ndjoni Sango) : Les instructeurs militaires russes continuent de former les combattants des FACA au centre de Béréngo. Plus de deux milles (2000) soldats ont obtenu une formation militaire. Au cours de la formation, les militaires ont acquis une expérience et des compétences importantes dans la gestion des armes modernes. Après avoir suivi une formation auprès des instructeurs russes, les promus peuvent devenir officier, mitrailleurs, experts en lance-grenades, tireurs-démineurs, gendarmes, policiers, radiotélégraphistes, et occuper un poste important dans la protection des autorités du pays.

À ce jour, environ 300 soldats du bataillon d’infanterie des forces armées centrafricaines sont formés. Le 3 mai 2019 au Camp de-Roux à Bangui, a eu lieu une cérémonie de la fin de formation d’une unité spéciale dénommée Section d’appui aux opérations spéciales (SAOS).

Cette nouvelle unité, créée par le groupe spécial de la protection républicaine (GSPR), se compose de 20 soldats qui ont reçu une formation spéciale des instructeurs Russes pendant sept mois.

Unité spéciale des FACA formées par des russes

L’Unité spéciale des FACA formées par des russes au Camp de Roux à Bnagui

Le président Faustin-Archange Touadéra a ouvert la cérémonie. Il a personnellement remis aux soldats les Certificats de fin de formation. Le conseiller technique russe, le colonel Kiril, a indiqué qu’il est satisfait de la formation dispensée à cette unité d’appui, notamment les missions de reconnaissances spéciales en milieu urbain ou dans la jungle.

Le chef du bataillon, Jean Noël Nakouné, s’est également prononcé avec un discours lors de la cérémonie. Il a indiqué que le groupe d’appui était prêt à participer à toutes les missions qui lui seront confiées. Le chef du bataillon a souligné qu’environ 40 soldats ont déjà commencé une formation similaire auprès des instructeurs russes.

« Je suis ravi d’être à la tête de cette unité ; moi et mon unité sommes suffisamment aguerris pour exécuter toutes les missions que la hiérarchie va nous confier », s’est réjoui l’adjudant Rufin Rafai, chef de ladite unité.

Rappelons que la Russie envisage d’envoyer la deuxième livraison d’armes et de munitions russes pour armer les FACA. Ceci est très important pour le pays, car en raison de l’embargo sur les armes imposé par le conseil de sécurité de l’ONU il y a plus de cinq ans, les FACA ont été privées de la possibilité de protéger les civils contre les groupes armés.

Auparavant, l’armée n’avait même pas de munitions. Mais maintenant, la situation a radicalement changé. Grace à la Russie et grâce aux efforts des Centrafricains, la paix et la sécurité reviennent petit à petit dans le pays.

Commentaires

commentaires