Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : 31 filles mères formées en couture grâce à l’ONG CPDE

remise de certificat aux filles mères par l’ONG CPDE@Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 31 mai 2018 (Ndjoni Sango) : filles mères ont reçu leur parchemin ce matin, 18 mai 2018 au centre culturel Linga-Tèrè, dans le 8ème arrondissement de Bangui. Ceci après 6 mois de formation en couture générale, un projet de l’ONG nationale Centre pour la Promotion des Droits de l’Enfant (CPDE) en République Centrafricaine.

C’est en présence de la ministre de la protection de la femme, Gisèle Pana et des représentants des systèmes des Nations Unies, que la cérémonie de remise de certificat de la 3ème promotion des filles mères formées par l’ONG CPDE a eu lieu.

Depuis trois ans, nous avons formé 36 jeunes femmes en informatique et 95 autres en couture. Les acquis oui elles ont déjà, mais aujourd’hui leur accompagnement pose problème faute de moyen.

« Chères stagiaires, tout en vous félicitant pour votre assiduité et ponctualité à cette session de formation je vous souhaite bon début de carrière professionnelle et vous confirme la disponibilité de notre organisation CPDE pour vous accompagner en fonction de nos moyens pour votre insertion socioéconomique pour que votre autonomie soit effective », a déclaré Remy Djamouss, président de l’ONG CPDE.

Remy Djamouss a intimé que depuis trois ans, CPDE a formé 95 jeunes femmes en couture et 36 autres en informatique. Elles ont acquis les connaissances dans ces domaines, mais aujourd’hui, a-t-il souligné, leur accompagnement pose problème faute de moyen limité de son organisation.

Depuis 24 Mars 2013, la République Centrafricaine est plongée dans une spirale de violence armée occasionnant ainsi de multiples actes de violation des droits de l’homme. Cette situation a fait que certaines jeunes filles sont devenues, d’après le président de CPDE, involontairement chef de famille de circonstance et d’autres sont obligées de se livrer dans les activités de sexe pour joindre les deux bouts.

Face à cette crise sociale, l’ONG CPDE pris l’engagement pour initier et soutenir les différentes actions en faveur des communautés vulnérables affectées par le conflit que traverse la République Centrafricaine. Aujourd’hui cette promesse a produit ses fruits avec plus de 130 jeunes femmes formées en Couture et Informatique.

« Je suis très heureuse d’avoir reçu cette formation dont nous voici aujourd’hui à la fin avec le certificat à la main. Je pense que cela va m’aider dans la vie professionnelle afin de soutenir ma famille. J’encourage les femmes à suivre de pareille formation qui permet d’avoir un métier d’avenir », témoigne Stéphanie Nouzoro, l’une des récipiendaires à cette de formation

Faute de moyen limité de la structure de cette formation, le président de CPDE lance un appel aux partenaires pour un accompagnement pouvant permettre à ces jeunes femmes formées d’avoir les moyens d’insertion socioéconomique durable au sein de leur communauté respective.

A cette demande, la ministre de la protection de la femme, Gisèle Pana, a rassuré CPDE de la disponibilité du gouvernement centrafricain pour l’accompagnement des bénéficiaires dans la vie socioéconomique permettant aux femmes centrafricaines d’être autonomes à travers l’initiative de cette ONG nationale.

Le CPDE-RCA est une ONG ayant un caractère d’association à vocation humanitaire à but non lucratif, créée en mai 2009 pour faire la promotion des droits de l’enfant en République Centrafricaine.

L’auteur de l’article :

Erick NGABA est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université de Bangui où il a obtenu sa licence professionnelle en Journalisme. Free-lance, il est le Directeur de Publication et Webmaster de ce site d’informations. Courrier : doctarngaba@gmail.com , +236 72614325

Commentaires

commentaires