Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: des cartes biométriques sécurisées pour les coopératives minières

lancement offielle des cartes biométriques aux coopératives minères@Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 30 janvier 2018 (Ndjoni Sango) : Les acteurs miniers de la République Centrafricaine entrent désormais dans l’air de la numérisation. La production des cartes biométriques sécurisées est à leur disposition. Vendredi dernier, le ministre des mines et de la géologie, Léopold Mboli Fatran, a officiellement lancé la production de cette carte biométrique avec l’entreprise israélienne de droit centrafricain ITECH-RCA et la présidente de l’Union Nationale des Coopératives Minières de Centrafrique (UNCMC).

Le secteur des mines en République Centrafricaine connaît des reformes significatives pour son relèvement. Le secteur connaît une numérisation des documents et des cartes d’identités biométriques pour les acteurs permettant de lutter contre les contrebandes qui polluent l’environnement des mines.

Le gouvernement centrafricain en partenariat avec la société israélienne Nip Global Ltd a permis aux coopératives minières centrafricaines de disposer chacune  des documents sécurisés.

« Le résultat que nous célébrons aujourd’hui, est le fruit de M. COHEN, Coordonnateur RCA-Israël que je voudrais en premier lieu ici saluer et féliciter pour le travail abattus pour le suivi de nos programmes et projets dans le cadre de nos coopérations avec Israël. La cérémonie qui nous réunit ce matin, est aussi le fruit de l’initiative de l’UNCMC qui n’a hésité à saisir l’occasion de partenariat offert par le ITECH-RCA pour l’identification de ses adhérents à travers la mise en place d’une carte biométrique sécurisée », a fait savoir le ministre des mines et de la géologie, Léopold Mboli Fatran.

Cette nouvelle aventure, fruit de la coopération Israélo-centrafricaine, va permettre au gouvernement notamment le département des mines d’avoir un meilleur contrôle de la chaîne de l’exploitation artisanale de diamant. La société israélienne Nip Global Ltd veut à travers cette coopération mettre à la disposition de la Centrafrique sa haute technologie.

« Si dans le cadre de mes fonctions, qui est celle d’introduire la haute technologie israélienne afin de développer la Centrafrique dans les domaines les plus divers, l’entreprise ITECH-RCA dans son partenariat avec l’UNCMCA est un exemple de la réussite. L’entreprise israélienne Nip Global Ltd. Et sa filiale centrafricaine Itech-RCA Ltd., société de droit centrafricain adopte en plus d’une politique de formation, l’emploi d’un personnel local et un investissement conséquent », a indiqué Jean COHEN, Coordonnateur RCA-Israël à la présidence, qui a invité les acteurs miniers à se rendre au bureau de l’UNCMCA-Itech inauguré le même sur le bâtiment de l’entreprise Startem au centre-ville de Bangui, afin d’établir leur carte biométrique sécurisée.

Du côté de l’Union des coopératives minières, il faut que les acteurs miniers s’approprient de cette carte afin d’assurer la quiétude des investisseurs.

« La mise en place de ce projet permettra de garantir aux partenaires et aux investisseurs un cadre légal. Notre souhait est que les acteurs miniers comprennent l’importance et les bienfaits de cette carte et y adhèrent massivement en payant leur carte pour leur meilleur avenir » a martelé Prisca Moyeké, présidente de l’Union Nationale des Coopératives Minières de Centrafrique.

Après le partenariat avec les coopératives minières, ITECH-RCA va se lancer également dans la production des autres documents administratifs centrafricains tels que le passeport, les diplômes, les cartes de séjours, entre autres.

11 mai 2017 en visite en Israël, le Chef d’Etat centrafricain, Faustin Archange Touadera a échangé avec les cadres de la société israélienne Nip Global Ltd pour appuyer le développement de la République Centrafricaine dans le domaine de la haute technologie.

L’auteur de l’article :

Erick NGABA est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication de l’Université de Bangui où il a obtenu sa licence professionnelle en Journalisme. Free-lance pour plusieurs agences presses internationales, il est le Directeur de Publication et Webmaster de ce site d’informations. Courrier : doctarngaba@gmail.com , +236 72614325

Commentaires

commentaires