Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique-Handball: les 7 finales de la 9e Edition du festi-hand  sont terminées en beauté

SAM_1786

Le Academia # Asopt/@Eric Ngaba

Ndjoni Sango (Bangui 26/04/16) : Les rideaux sont tombés sur la 9e édition du festihand ce week-end à Bangui. Toutes les catégories masculines et féminines  ont été  visées par cette série de finales. La grande finale entre les seniors hommes d’Academia et Padré Pio a tenu toutes ses promesses.

Le samedi, trois finales jouées ont connu deux victoires du club Asopt. Victoire des benjamins d’Asopt 16 à 12 au détriment  d’Académia.  La même logique  a été appliquée entre ses deux  équipes  chez les cadettes. Victoire 4 buts à 3 des bleues d’Asopt. La soirée a été encore belle par la finale spectaculaire entre  les juniors d’Académia et ceux de National Nzango. Les académiciens, grâce à leur meneur Patrick DEGOTO auteur de six réalisations; ont pris le dessus sur leur adversaire du soir 14 à 11.

SAM_1695

Ministre du Sport salue les Handballeur 

Le dimanche dans la matinée, les cadets de Bémio se sont imposés sur le plus petit des écarts,11 à 10 au dépend d’ASOPT. Comme Bémio qui a fait un sur un ,Don Bosco pour son unique finale, les cadets  sont venus au bout d’Académia 14 à 11.Les cadettes d’AS Gbazanbangui n’ont pas fait le cadeau aux néophytes d’Olympique dans un score sans appel de 11 à 00.

Les finales de la catégorie séniors dans les deux sexes ont été d’une bonne facture. Deux finales à suspens dans l’après-midi du dimanche. » J’avais peur un moment donné, la gardienne d’Académia (Julie BOMBO,NDLR) est très forte, elle a fait beaucoup d’arrêts décisifs », Maitre Edith Douzima Lawson, la présidente d’ASOPT s’est ainsi exprimée après  la victoire de ses filles. Durant tout le match, les filles d’Académia et Asopt ont été à égalité jusqu’à 3 minutes de la fin où ASOPT a pris son envol pour s’imposer sur la marque de 10 à 8.

SAM_1692

Avant le match/@Eric Ngaba

Chez les hommes, la finale a fait étalage d’énormes potentiels des handballeurs centrafricains. Les clubs rivaux de Padré-Pio et Academia ont discuté leur troisième confrontation en finale cette saison. Dans une finale âprement discutée, au bout d’un suspens insoutenable avec beaucoup de rebondissement Padré-Pio a eu raison d’Académia 20 à 19.A noté les arrêtes acrobatiques de Géraud Pinely,le gardien d’Académia.

« On a respecté les consignes, on s’est donné à fonds, c’est pourquoi on a gagné. J’apprécie bien la manière de jouer de nos adversaires, je leur dis du courage ». A déclaré le meneur de Padré-Pio, Ange Djimassina, présélectionné en équipe nationale. Le ministre de jeunesse et sport Silvère NGARSO, présent pendant ces différentes finales, a salué le niveau du handball en Centrafrique.

Juvénal KOHEREPEDE