Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : La PCRC fait le point sur ses 3 ans d’existence

Par Inès Laure N’gopot

17619638_859239980881488_1348307651_nLes Trois (3) leaders de la Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique étaient face à la presse centrafricaine le vendredi 24 Mars 2017. Le but était de présenter le bilan des actions menées par ladite plateforme et de présenter leurs perspectives d’avenir.

La rencontre a eu lieu dans le nouveau siège de la PCRC à Bangui en présence de plusieurs personnalités invitées.

Le Président du conseil d’administration, Nicolas Guerekoyame Gbangou, explique qu’en trois (3) années d’existences, la PCRC est rapidement devenue un symbole de l’unité nationale et un modèle de collaboration interreligieuse. Grace à cette institution, la RCA retrouve progressivement le chemin de la paix. « La PCRC s’est investie dans de nombreuses missions de plaidoyer dont beaucoup porte leurs fruits aujourd’hui. Je citerai entre autres le retour progressif à la normalité constitutionnelle, la paix et la sécurité retrouvées dans certaines régions du pays, la mise en œuvre de projet de réhabilitation des écoles et des centres de santé, des campagnes de sensibilisation et la formation des leaders communautaires à la cohésion sociale », a-t-il dit.

Il explique en outre que pour atteindre leurs objectifs, le PCRC a en perspective entre autres, « l’organisation en urgence d’un forum des partenaires, la mise en place de tous les organes du secrétariat permanent, l’installation des antennes préfectorales, sous-préfectorales, le renforcement de l’équipe de la cellule de communication  et le démarrage très prochainement des émissions radiophonique. »

Rappelons que la PCRC a pour mission de véhiculer les massages de la cohésion sociale, de la paix, du vivre ensemble, de la tolérance afin d’atteindre, dans un langage simplifié et compris de tous, toutes les communautés et les personnes éprises des valeurs élevées de la paix et de la réconciliation nationale.

Commentaires

commentaires